Vins & Spiritueux

1 2 Articles plus anciens »

L’histoire du vin et du champagne

Bonjour et bienvenue dans ma rubrique Lifestyle option « on ouvre nos papilles gustatives ».

Dans cette rubrique, je pars à la découverte du vin et du Champagne, prestigieux symboles de notre belle France.

Si comme moi vous adorez siroter une petite coupe de champagne fraiche ou déguster un délicieux verre de vin, sachez que cette pratique remonte à l’antiquité.

Et si vous n’êtes pas encore adepte de ces boissons, j’espère vous donner envie d’y goûter avec modération, bien sûr.

Tout d’abord, commençons par le début, avec une rétrospective de notre liquide effervescent préféré, le Champagne. Puis je décortiquerai l’histoire du vin de la genèse à sa place actuelle dans notre société.

Origine du Champagne

Ce sont les Romains qui ont planté les premières vignes.

Mais c’est au Milieu du XVIIe siècle que les Champenois se font remarquer auprès de la cour du roi Soleil avec leur vin blanc fabriqué à base de raisins noirs appelé alors « le vin gris ».

Fin du XVIIe siècle, Don Pérignon, moine responsable des vignes, affine la qualité en triant les raisins selon le climat.

L’effervescence, n’arrivera que plus tard vers le début du XVIII siècle quand les Champenois ont découvert que les vins devenaient pétillants quand on les met en bouteilles au début du printemps plutôt qu’à la fin de l’été. C’est le début du Champagne.

Types de Champagne

Le Champagne est un assemblage de trois cépages (catégories de raisin) : le Pinot noir, le Meunier et le Chardonnay.

Différentes sortes de Champagne ont vu le jour au fur et à mesure des décennies et des goûts.

Par exemple, c’est à la demande des Anglais qui désiraient boire le Champagne à tout moment du repas et pas seulement au dessert que les maisons champenoises conçoivent des cuvées moins sucrées comme le Champagne brut qui restera le favori des Français.

Il existe également le Champagne brut millésimé, demi-sec, rosé, blanc de noir et blanc de blanc qui diffèrent chacun par leur goût plus ou moins sucré, fruité, frais ou puissant. Rien que pour vous, je vous offre une visite exclusive des caves Ruinart à Reims.

Appellation d’origine contrôlée

L’AOC délimite géographique une production et la soumet à des règles d’élaboration strictes qui déterminent l’identité du produit. Des mesures sont régulièrement prises pour améliorer la qualité des Champagnes, mais le premier décret date du 29 juin 1936.

La genèse du vin

L’histoire du vin et de l’humanité a de commun leur longévité. Les premières traces de vignes datent de la préhistoire.

En Arménie, 6100 avant notre ère, des fouilles archéologiques ont mis à jour un pressoir à vin et une cuve en argile de fermentation qui prouve que la vinification existe depuis plusieurs millénaires.

C’est au Proche – Orient que les vignes étaient les plus présentes avant de migrer vers l’Est pour enfin arriver en France 600 ans avant J.C.

Les types de vin

Il existe plus de 200 cépages en France répartis en trois couleurs (blanc, rouge, rosé) mais les nuances sont infinies en fonction de la maturité du vin et de sa consistance.

Contrairement aux croyances, le raisin rouge ne donne pas que du vin rouge, il peut produire les trois teintes à l’instar du raisin blanc qui lui ne donne que du vin blanc.

C’est le terroir, le climat et l’assemblage d’un ou de plusieurs cépages qui déterminera le caractère du vin, son goût sucré, sec ou acidulé. Comme pour le Champagne, il existe une AOC pour le vin.

Le vin au XXIe siècle, une science appelée l’œnologie

Depuis toujours, le vin est associé à la convivialité et à la bonne table. Mais de nos jours, il est associé à une science : l’œnologie, qui est l’art se savoir observer, déguster et reconnaitre le terroir. Pour finir, je vous dirai tout sur les secrets d’une étiquette de bouteille de vin.

Maintenant que vous savez tout, chears !

NEWSLETTER
Recevez ma newsletter mensuelle et gardons le contact.
Vos données ne sont pas partagées avec des tiers.

Vous avez aimé ce post ? Partagez-le :)