Le Spritz est un cocktail rafraîchissant et très populaire. Découvrez sa recette originale, et ses variantes possibles !

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, les boissons alcoolisées sont à consommer avec modération.

Devenu très tendance, le Spritz est l’un des meilleurs cocktails rafraîchissants pour l’été ou les fêtes de fin d’année, en plus du Rosé et du champagne Ruinart. Mais connaissez-vous ses origines ? Et savez-vous que le Spritz peut se décliner de multiples façons ? Aujourd’hui, je vous parle de la petite histoire du Spritz, et vous guide pas à pas dans la préparation de ce cocktail si savoureux.

recettes et déclinaisons apérol spritz

© Can Stock Photo / AtlasStudio

L’histoire du Spritz

Bien que très populaire de nos jours, le Spritz date de la première moitié du XIXe siècle ! Ses origines remontent au temps de l’occupation autrichienne en Italie.

La Vénétie, région située au nord-est de l’Italie, est cédée à l’Empire d’Autriche en 1815. Ses belles provinces sont alors envahies par de nombreux soldats autrichiens, mais aussi des marchands ou encore des fonctionnaires. Les coutumes d’un pays n’étant pas celles de l’autre, les Autrichiens trouvaient que les alcools qu’on leur servait dans les bars et tavernes du coin étaient bien trop forts.

Il leur est alors venu à l’esprit de demander aux serveurs de diluer les vins italiens, bien moins légers que les vins allemands ou autrichiens, en les arrosant d’eau. Et en allemand, arroser (ou asperger) se traduit par… spritzen ! Notre célèbre Spritz tient donc son propre nom de là !

Les Autrichiens ont pris l’habitude de mélanger du vin italien (blanc ou rouge) avec de l’eau gazeuse. Ensuite, il faudra attendre les années 1900 et la naissance des boissons amères italiennes pour voir apparaître le Spritz tel qu’on le consomme aujourd’hui. En ce début de XXe siècle, les Vénitiens ont retrouvé leur indépendance. Ils remanient le mélange vin blanc – eau pétillante en y ajoutant du bitter, tel que l’Aperol ou le Campari.

Voilà comment est né le cocktail original du Spritz ! De nos jours, le Spritz est consommé lors des apéros ou des soirées, surtout par les étudiants, mais aussi par les moins jeunes. Il est très apprécié pour sa fraîcheur avec quelques pointes d’amertume, cassant le goût habituellement très sucré des cocktails. De plus, ce savant mélange lui confère une saveur délicate en alcool. Alors, même si les effluves d’alcool se ressentent moins, consommez vos petits Spritz avec modération !

Les ingrédients indispensables du Spritz

Nous l’avons vu, le Spritz est constitué de vin blanc, de boisson amère et d’eau gazeuse. Si vous désirez reproduire ce cocktail à la maison, voici les ingrédients nécessaires ainsi que leurs proportions.

Pour 1 verre de Spritz :

  • 6 cl de vin blanc (type Prosecco)
  • 4 cl d’apéritif amer (type Aperol ou Campari)
  • 4 cl d’eau pétillante (type Perrier, Badoit, Eau de Seltz…)
  • quelques glaçons.

Pour mélanger le tout, vous pouvez si besoin utiliser un shaker comme en propose placecocktail, et pour la décoration, pourquoi ne pas rajouter une belle rondelle d’orange sur votre verre ?

Westmark Mesure de Bar/Tasse à mesurer, Jigger pour Cocktails, 2...
  • Petit gobelet doseur pour mesurer et doser le sirop et les spiritueux lors du mélange des cocktails, volume de remplissage : 2 et 4 cl
  • 2 compartiments de fonction : Mesure précise de 2 ou 4 cl de liquide en retournant la tasse
  • Gobelet doseur en acier inoxydable, inodore et sans goût, facile à manipuler grâce à sa forme de sablier et à sa petite taille
  • Très durable, outil de bar indispensable, lavable au lave-vaisselle
  • Contenu: 1x Westmark Mesure de Bar/Gobelet doseur, volume de remplissage : 2/4 cl, dimensions : 4,5 x 4,5 x 8,5 (H x L x P), poids : 47 grammes, matériau : acier inoxydable, couleur : argenté, 62772260

La préparation du Spritz

Vous avez tous vos ingrédients ? Alors c’est parti, suivez mes indications !

Le Spritz se boit habituellement dans un grand verre à vin. Mais vous pouvez tout à fait le servir dans un grand verre de type tumbler, si vous le préférez. Dans tous les cas, la recette se prépare directement dans le verre.

Il n’y a rien de plus simple. Remplissez votre verre de quelques glaçons. Versez votre vin blanc (6 cl), puis votre bitter (4 cl) et votre eau gazeuse (4 cl) directement dans le verre. Mélangez. Et c’est prêt, vous n’avez plus qu’à savourer ! Vous pouvez ajouter une rondelle d’orange sur le bord de votre verre, pour une petite note décorative, ou même dans votre verre si vous désirez un goût d’orange plus prononcé.

Ceci est la recette originale. Mais vous avez également la possibilité de proportionner votre verre, si c’est plus pratique pour vous : il vous suffit de respecter le dosage 1/3 de boisson amère et 2/3 de vin blanc, auquel vous ajouterez un trait d’eau pétillante. Vous n’aurez plus qu’à ajouter les glaçons jusqu’au bord du verre, sans oublier de mélanger. Cette technique, en plus d’être pratique, a l’avantage de vous permettre de diluer plus ou moins votre cocktail en fonction de vos préférences.

Aperol 70 cl
  • Produit à base d'orange amère, de gentiane, de rhubarbe et de cinchona
  • Teneur en alcool: 15%
  • Volume: 70 cl
  • alcohol_content; 11.0 percent_by_volume

Les déclinaisons possibles du Spritz

Dans la recette originale, je vous indique l’Aperol et le Campari comme apéritifs amers possibles. On parle bien plus souvent du Spritz Aperol que du Campari Aperol, mais c’est une question de goût (et aussi de ce que vous avez sous la main).

Dans tous les cas, ces deux bitters sont des classiques du Spritz. En revanche, en utiliser un autre vous procurera une toute nouvelle sorte de Spritz ! Vous pouvez modifier n’importe lequel des ingrédients indispensables cités ci-dessus, afin de varier les plaisirs.

Vous pouvez remplacer le Prosecco par un autre vin, du champagne ou du crémant, du Martini (blanc ou rouge)…

L’Aperol ou le Campari se remplacent très bien par d’autres liqueurs, afin de conférer des goûts radicalement différents à votre cocktail (comme le citron ou la pomme, par exemple).

Enfin, l’eau pétillante peut être échangée contre un jus de fruits, une eau aromatisée ou encore de l’alcool.

Par conséquent, le Spritz peut se décliner presque à l’infini ! Voici quelques variantes connues.

Spritz Rosso

Ici, on suit le mélange autrichien qui a donné naissance au cocktail. On oublie donc le bitter, et on change du vin blanc traditionnel :

6 cl vin rouge + 6 cl eau gazeuse + glaçons.

Limoncello Spritz

Le vin blanc et le bitter se déclinent, afin de donner une puissance citronnée au Spritz :

10 cl de champagne ou crémant + 2 cl Limoncello + 1 trait d’eau pétillante + glaçons.

Optionnel : 1 cuillère à café de sirop de sucre de canne + rondelle de citron vert.

Cynar Spritz

Liqueur amère à base d’artichauts, le Cynar vient remplacer l’Aperol ou Campari. À part cela, la recette reste la même, mais le goût change totalement !

Spritz à la vodka

Ici, c’est la vodka qui remplace l’eau pétillante. Ce cocktail est donc encore plus fort en alcool. À consommer avec modération !

10 cl Prosecco + 2 cl de vodka + 2 cl d’Aperol ou de Campari + 4 cl de jus de pamplemousse + 1 trait de sirop de grenadine + glaçons.

Spritz au gin

Le gin remplace le vin blanc, pour un fini plus sec, mais surtout plus alcoolisé. Pas d’abus !

4 cl de gin + 2 cl d’Aperol ou de Campari + 10 cl d’eau gazeuse + 2 cl de jus de citron vert + 2 cl de sirop de sucre de canne + feuilles de basilic + glaçons.

Dernière mise à jour le 2022-08-19 / * En tant que Partenaire Amazon, je réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises. / Images de l'API Amazon Partenaires