Sous-vêtements pour hommes

Quels sont tous les types de sous-vêtements pour hommes ?

L’iconographie médiévale a eu l’habitude de montrer Adam et Ève honteux de leur nudité. Et l’habitude de montrer le premier homme ceint de végétation est ainsi née.

Mais au Moyen Âge, personne ne porte de sous-vêtement. C’est au quinzième siècle que les hommes, se calquant sur la mode féminine, se mettent à porter la chemise en lin en dessous de leurs tenues.

Depuis lors, les hommes n’ont cessé de parfaire ce goût. Les raisons de cet usage étaient de prime abord, le confort et l’hygiène. Mais au fil du temps, avec l’apparition de nouveaux tissus et de nouvelles teintes, le sous-vêtement masculin change et devient l’objet à la mode.

Aujourd’hui, les hommes sont tout autant la cible des concepteurs de dessous que les femmes. Les matières, les formes, les tailles, les designs originaux, en fait un marché très porteur.

Les sous-vêtements masculins

Selon les conditions climatiques, le sous-vêtement masculin s’adapte afin d’offrir un maximum de confort et de protection.

Les besoins ne seront pas les mêmes, que vous soyez au Brésil ou en Alaska. Vous pourrez combattre le froid avec un caleçon version intégrale.

Vous pouvez aussi porter des leggings, sortes de collants plus ou moins glamour.

Le débardeur et le t-shirt étaient à l’origine des sous-vêtements. Aujourd’hui, ce sont plus des pièces à part entière et sont occasionnellement, selon les températures extérieures, utilisées en première couche.

Les chaussettes, quant à elles, sont essentielles pour le confort. Elles se déclinent en de nombreuses tailles, longues, mi-longues, socquettes ou mini socquettes.

Elles sont garantes de l’hygiène délicate de cette zone chez les hommes et sont donc achetées pour leur confort, mais aussi pour leur capacité à absorber la transpiration et les odeurs. Elles ont aussi un rôle primordial de conservation de la chaleur. Le côté esthétique de la chaussette est aussi travaillé et l’on en trouve de toutes sortes et de toutes les couleurs.

La lingerie masculine

Les nouvelles créations de textiles et de formes offrent un large choix de nos jours. À chacun sa préférence. Le slip, produit du début du vingtième siècle, est imaginé pour les sportifs et ensuite récupéré par des marques de sous-vêtements pour devenir un synonyme de confort indémodable.

Le caleçon, quant à lui, a eu le vent en poupe dans les années quatre-vingt, mais aujourd’hui les hommes lui préfèrent le boxer.

Ce dernier, métissage de slip et de caleçon, offre en une pièce unique les avantages combinés. Il est près du corps et parfois pourvu de bouton pour un usage simplifié.

Le string est arrivé assez tardivement, mais aujourd’hui, il est admis comme dessous masculin. Il est porté pour sa grande discrétion sous les pantalons et conserve une connotation sexy. C’est le top du minimalisme allié au maintien.

Le suspensoir ou Jockstrap, créé aussi pour les sportifs, offre un maintien parfait. Les fesses sont laissées nues, entourées seulement de deux élastiques latéraux. Pour les sports violents, il est possible de rajouter une coquille. Il est aussi devenu un dessous sexy qui sert aussi à mettre en valeur le galbe des fesses.

Des matières adaptées pour les sous-vêtements des hommes

Les sous-vêtements ont un devoir de confort et de bien-être. Ils se doivent d’être une seconde peau. La matière utilisée est donc primordiale. La microfibre est destinée aux sous-vêtements de sport tout particulièrement. Elle est absorbante et évacue la transpiration.

Le lycra, tout comme la microfibre, est respirant, et la transpiration s’évapore tout au long de vos activités physiques. Il est d’une douceur délicieuse au toucher et extrêmement confortable par son élasticité. Le polyester est confortable et vous procurera un sentiment agréable.

Très sensuel, le polyester est une matière qui épouse parfaitement le corps. Molletonné ou stretch pour un port quotidien, le coton est assurément la matière de sous-vêtements pour hommes la plus recherchée.

Pendant les fortes chaleurs, il absorbe la transpiration et écarte les mauvaises odeurs. En hiver, il vous protège du froid. La laine, quant à elle, est réservée aux chaussettes, elle conserve la chaleur de la meilleure façon.

Et pour tous ceux qui souhaitent se vêtir de sous-vêtements écologiques très fins et délicats, la fibre de bambou naturel est une matière qui respecte l’équilibre de la nature et de l’environnement.

NEWSLETTER
Recevez ma newsletter mensuelle et gardons le contact.
Vos données ne sont pas partagées avec des tiers.

Vous avez aimé ce post ? Partagez-le :)