Sommaire1 Zoom sur les fruits de mer2 Les poissons gras ou viandes blanches3 Le champagne et les viandes rouges ou le gibier4 Champagne et fromages : l’accord parfait ?5 Champagne et desserts fruités Twitter Facebook LinkedIn

Dès lors qu’un événement est à célébrer, je n’hésite pas à marquer le coup en débouchant une bouteille de champagne. Grand classique de l’apéritif et star du dessert, on ne pense pas toujours à faire entrer ce millésime de prestige à nos tables. Et pourtant, le champagne peut tout à fait accompagner un repas avec succès, et ce de l’apéritif jusqu’au dessert. À condition pour cela de veiller à proposer un mariage équilibré entre les plats et la boisson.

Pour le champagne, Ruinart c’est LA maison de l’excellence. Et l’année 2007 nous délivre un millésime Blanc de Blanc d’une maturité parfaite qui allie raffinement et singularité. Ce Dom Ruinart c’est un équilibre entre l’expression minérale des arômes fumés avec la fraîcheur de notes printanières comme le tilleul et les agrumes. Frais et léger, on l’apprécie sur toute la durée d’un repas, car il s’accorde aisément avec une grande variété de plats, oui, mais lesquels ?

Pour ennoblir vos dîners d’exception avec ce millésime hautement raffiné, je vous dévoile mes 5 idées d’accords de mets et vin précisément adaptés à ce champagne que j’ai découvert lors de ma visite des caves Ruinart à Reims.

Dom Ruinart 2007 Blanc de Blancs

Zoom sur les fruits de mer

Pour une entrée, c’est avec les fruits de mer que le champagne se marie le mieux. Il appréciera la compagnie des huîtres fraîches, de la langouste, du homard ou de la Saint-Jacques.

Tout en apportant une énergie gustative à ces produits d’exception. Chez le Dom Ruinart 2007, on retrouve l’expression du minéral et une empreinte crayeuse dominante. Lors des premières gorgées, il révèle des notes d’embruns, qui en font un excellent compagnon pour flatter l’iode des fruits de mer.

Personnellement, je le suggère avec des huîtres crues, légèrement assaisonnées de quelques gouttes de jus de citron. L’amertume élégante du champagne apporte un petit peps exquis lors de la dégustation.

Les poissons gras ou viandes blanches

Avec sa fraîcheur minérale, le Dom Ruinart 2007 s’associe à merveille avec les poissons gras et la viande blanche. Saumon, maquereau ou encore hareng peuvent constituer un plat hautement gastronomique, aux saveurs subtilement relevées par l’acidité du vin de champagne.

Je recommande pour cela une préparation en sauce (beurre et citron par exemple) ou légèrement relevée. Évitez en revanche les poissons juste pochés ou cuits au four, car le champagne prendra trop d’ampleur sur les chairs délicates.

Pour les viandes blanches, préférez également une volaille à la crème, accompagnée de légumes. Et veillez à préparer une sauce qui ne soit pas trop marquée gustativement.

Le champagne et les viandes rouges ou le gibier

J’aime accorder le champagne Dom Ruinart 2007 avec une viande rouge en sauce. Parce qu’il est faible en sucre avec ses notes minérales ce millésime, il se marie avec grande subtilité au plat. Je prépare, en général, ma viande avec une sauce brune, mais surtout sans vin. Car la nature tannique du vin présente dans la sauce arriverait en contradiction avec le champagne.

Servez de préférence une bavette avec sauce à échalote ou gibier non faisandé. Pour un dîner entre amis, j’ai testé une recette de caille farcie au veau, figues séchées et citron confit, qui s’est mariée fabuleusement avec mon Dom Ruinart 2007. Pour les repas de fêtes, un sanglier aux coings confits fonctionnera à merveille avec le champagne.

Champagne et fromages : l’accord parfait ?

Au moment du fromage, il peut paraître plus difficile d’amener un champagne à la table. Pourtant la plupart des champagnes de prestige s’accordent très bien avec les fromages à pâte cuite en général. C’est grâce à l’acidité de ce millésimé qui vient trancher avec le gras du fromage. Sa bulle effervescente vient dégraisser délicatement le palais pour ensuite venir en opposition à la protéine de lait.

Pour ma part, je n’hésite pas à l’accorder avec des fromages à pâte fraîche et cuite, des fromages aux arômes marqués, mais pas trop forts. Avec un chèvre cendré, un chèvre frais, un brebis des Pyrénées, un comté et un parmesan, vous composerez un plateau de fromages parfaitement adapté à la dégustation du Dom Ruinart 2007. Son côté légèrement oxydé en fait un champagne particulièrement intéressant avec le fromage.

Champagne et desserts fruités

Pour le champagne en dessert, j’évite absolument les desserts chocolatés. La puissance de la torréfaction et l’amertume du chocolat ne fonctionnent pas du tout avec la vivacité de ce millésimé.

Je privilégie des desserts fruités et acidulés. Les fruits rouges d’un fraisier, d’un Ispahan ou les agrumes d’une tarte au citron meringuée sont plus appropriés.

Le Dom Ruinart 2007, en particulier, révèle des notes printanières de tilleul, d’acacia et d’agrumes, ainsi que des accords évoquant le citron vert et des notes acidulées de yuzu. La fraîcheur de ces notes.

Pour ma part, j’aime service ce champagne avec mon pavlova que j’accommode de fruits rouges ou d’agrumes. La délicatesse de ce dessert associé à la pureté et la finesse du champagne plait toujours beaucoup à tous mes convives.