Aux USA ou Canada, il faut ajouter ce pourcentage à la somme due pour un repas par exemple, voici comment calculer le pourboire aux USA.

Aux USA comme au Canada, il convient de laisser un pourboire pour bon nombre de services. En effet, le « TIP » (To Insure Promptness) constitue une partie des revenus des employés, mais comment calculer le pourboire aux USA et au Canada ?

Il faut savoir que les serveurs sont d’ailleurs imposables sur les pourboires, qu’ils les perçoivent ou pas. Les touristes européens et asiatiques ne sont pas habitués à ce type de pratique.

J’ai moi-même mis du temps à acquérir l’habitude de compter le pourcentage qui revient au serveur ou au valet. Voici quelques clés pour mieux comprendre le système du tip et réussir à le calculer facilement sans se prendre la tête.

calculer le pourboire aux USA

À qui dois-je donner un pourboire et de combien doit-il être ?

Les employés qui rendent un service aux clients reçoivent un pourboire. Cependant, en fonction du métier, le mode de rémunération ainsi que le montant diffère.

Le tip se remet à tout personnel vous ayant rendu service. Plus précisément, le pourboire est dû dans un restaurant pour le service à table. Un livreur de pizza devra lui aussi recevoir un tip ainsi que les pompistes. Les coiffeurs et esthéticiens, mais aussi les chauffeurs de taxi et les valets reçoivent des tips.

Quel est le montant d’un tip aux USA ou Canada ?

Pour calculer le pourboire aux USA, cela se fait sur la base d’un pourcentage et selon votre appréciation de la qualité du service que vous avez reçus.

Dans un restaurant, le tip pour un service à la table est de 15 à 20 %. Libre à vous d’estimer si le service vaut 15, 20 ou même 30 % de la note.

Les livreurs récupèrent plutôt 20 % tandis que les pourboires des taxis s’élèvent en général à 10 %.

En ce qui concerne les valets qui portent vos valises jusqu’à votre chambre d’hôtel, votre coiffeur ou encore votre pompiste, le montant est plus libre, mais avoisine aussi les 10 %.

Dans quel cas le pourboire n’est pas obligatoire ou requis ?

Vivant aux USA, j’ai assisté à certains « abus » de certains commerces qui demandaient un pourboire à des clients qui n’avaient reçus aucun service, voici certains cas ou vous n’avez absolument pas l’obligation de laisser un tip :

  • Pour la vente à emporter, vous n’avez rien à laisser, par exemple dans une boulangerie ou chez Five Guys.
  • Même si c’est très apprécié, le TIP pour les déplacements en UBER ou LYFT ne sont pas obligatoires, les chauffeurs sont déjà payé en partie par le montant que vous payez pour la course.

Comment dois-je payer le pourboire ?

Il y a deux possibilités de payer le pourboire : en liquide ou par carte. Avant toute chose, vérifiez bien votre note ! Même si un espace pour l’ajout du pourboire est visible sur celle-ci, le pourboire a très bien pu être ajouté directement à la note.

C’est de plus en plus le cas dans l’état de New York ou encore de Californie. Dans ce cas de figure, vous n’avez plus rien à ajouter, sauf si vous en avez l’envie et les moyens bien entendu.

Règlement par carte de crédit

Au restaurant, le serveur vous amène l’addition dans une petite pochette. Vous y glissez votre carte de crédit, le serveur repart avec et revient avec votre reçu et un ticket sur lequel vous devez indiquer le montant du tip que vous allez laisser.  Vous serez débité du montant final que vous indiquerez sur la note, c’est à dire avec le pourboire.

Certains systèmes de règlements par cartes (notamment au Canada) permettent de saisir directement le montant du tip lors du paiement électronique.

Règlement par carte de débit (Revolut, N26, Ultim…)

Si vous utiliser une carte de débit qui propose une offre bancaire sans frais à l’étranger, vous risquez d’avoir quelques problèmes…

Que cela soit pour Revolut, Ultim de Boursorama ou encore N26, les cartes de débit qu’elles proposent ne permettent pas de faire une pré autorisation sans débiter la somme de votre compte bancaire.

Exemple :

Vous recevez une note de 100 $, vous donner votre carte au serveur. Le serveur va passer votre carte (Visa, Mastercard, ou même encore une American Express Air France Silver) pour demander une pré autorisation de 100$, soit environ 90€. Comme c’est une carte de débit, vous allez probablement être débité des 90€ directement.

Puis, vous allez ajouter sur la note les 20% de pourboire, soit un total de 120$, environ 110€. Hop, le serveur va annuler la première autorisation, déjà débitée, puis repasser une seconde de 110€.

Le problème ? Sur la même journée, vous avez été débité de 110€ et 90€ pour la même note, et vos 90€ vous seront remboursés dans un délais de 1 à 10 jours, si vous êtes juste au niveau budget cela ne va pas vous amuser longtemps.

Règlement en liquide

Quand il s’agit d’un service à la table, il vous revient de calculer le montant du pourboire et déposer votre agent en espèce sur la table. Vous pouvez payer votre note par carte, et payer le pourboire en cash, cela ne pose aucun problème.

Si vous restez au comptoir ou que vous prenez un café à emporter, vous laisserez votre monnaie en guise de pourboire. Il y a d’ailleurs souvent une petite boîte prévue à cet effet. N’oubliez pas enfin de glisser quelques billets de 1 $ au valet et au pompiste.

Si comme moi vous n’êtes pas doué en calcul, sachez qu’il existe des applications qui indiquent le montant des tips pour vous.

Maintenant que les choses sont plus claires pour calculer le pourboire aux USA, pensez à lire mes conseils avant de partir aux USA pour préparer et organiser sans stress votre séjour.