Quels sont les avantages et les inconvénients de l'épilation du torse chez les hommes? Impératifs professionnels, séduction, particularités physiques.

« L’épilation, c’est pour les gonzesses ! » « Un homme un vrai, il a du poil ! » « Les poils, c’est viril ! » Voici le genre de choses que l’on peut entendre à la simple évocation de l’épilation masculine. Fort heureusement, cet état d’esprit moyenâgeux a laissé place au fil des années à une pensée plus libre et au « chacun fait comme il veut ».

Après tout, si les femmes ont le droit de ne pas s’épiler le maillot, pourquoi les hommes n’auraient-ils pas eux aussi la liberté de justement s’épiler le torse (ou autre chose d’ailleurs) ? Outre le cadre social du sujet, est-ce une bonne idée pour un homme de s’épiler le torse ? Quels sont les avantages ? Les inconvénients ? Cela présente-t-il un risque pour la santé ? Je vous dis tout dans cet article !

se raser le torse

© Can Stock Photo / stokkete

Un torse poilu, symbole de virilité ?

Je l’évoquais en introduction, les clichés ont traversé les âges. Plus un homme est poilu, plus il est viril et solide ! Bien sûr, tout le monde a le droit d’avoir son avis, ses préférences, mais là n’est pas le sujet. Je me réjouis néanmoins que l’on puisse à ce jour avoir ses goûts, sans stigmatiser les choix des autres, car oui, c’est bien de cela qu’il s’agit ! Alors à-bat les clichés, bonjour monde moderne !

Le magazine américain Men’s Health a publié en 2018 une étude réalisée auprès d’un public féminin, s’agissant justement de leurs préférences en matière de pilosité masculine. Le concept : chaque femme se voyait présenter individuellement plusieurs séries de 2 photos ayant pour sujets des hommes.

À l’issue, chaque femme devait déterminer sa « préférence ». Résultat : la pilosité en « demi-teinte » a remporté un succès tonitruant ! Je vois déjà cet air interrogateur sur votre visage « pilosité en demi-teinte, qu’est-ce que c’est que ça ? ». Eh bien ce que j’appelle ainsi, c’est tout simplement la petite touffe de poils sous le nombril, ainsi que le petit liseré de poils qui longe votre torse messieurs. Paraît-il que ces dames trouvent cela sexy ! Deuxième position dans l’ordre des préférences, le torse totalement imberbe ! Viennent ensuite la pilosité légère, moyenne et en bon dernier, la pilosité dite « forte » ! À vos conclusions !

Épilation du torse : les plus

Que ce soit dans votre vie privée ou professionnelle, l’épilation du torse peut se révéler nécessaire, voire obligatoire. En effet, lorsque vous pratiquez une activité physique en amateur par exemple, une forte pilosité peut entraîner une sudation plus importante ainsi qu’une odeur corporelle plus prononcée, voire modifiée sur la durée.

L’aspect esthétique se doit également d’être abordé, car, même lorsque l’on se veut libre de ses choix, certaines professions imposent, de fait, d’arborer un torse naturellement imberbe ou impeccablement épilé. Je fais notamment allusion aux métiers du mannequinat, des professions artistiques comme la danse, ou bien encore de la pratique du sport à un niveau professionnel comme la musculation, la natation ou même l’athlétisme, pour ne citer que ceux-là.

Enfin, sur un plan plus physiologique, l’épilation peut vous apporter un avantage certain en termes de bien-être. Je l’évoquais plus haut, la sudation peut être un souci lorsqu’on a une pilosité conséquente, ou tout simplement quand on est une personne qui a habituellement tendance à beaucoup transpirer. Le fait de vous épiler le torse aura pour conséquence de réguler un minimum votre transpiration, puisque le corps sera inévitablement plus « aéré » et cela peut également vous libérer de certaines odeurs un peu désagréables, liées à ce problème de sudation extrême.

Bien sûr, je ne suis pas en train de vous dire que l’épilation est LA solution au problème, mais elle peut considérablement améliorer votre quotidien ! En résumé, hygiène, impératifs professionnels, séduction, il y a mille et une raisons de vous laisser tenter par l’épilation du torse.

Épilation torse : les moins

Les principales répercussions de l’épilation ? Dermatologique et psychologique. En effet, chaque changement peut entraîner une souffrance pour une personne qui aura du mal à s’identifier à son nouveau « soi », principalement si vous avez toujours eu une forte pilosité et d’autant plus si vous avez tendance à associer pilosité avec virilité.

Vous pourrez alors avoir l’impression d’avoir perdu un atout, quelque chose qui vous caractérise. Je ne vous dirais qu’une chose, pas de panique, ce n’est pas irréversible ! Sachez tout d’abord qu’il est tout à fait normal d’avoir besoin d’un temps d’adaptation. Par ailleurs, si vraiment le temps ne fait pas son ouvrage et que votre mal-être persiste, deux solutions : laissez repousser vos poils et ne les épilez plus, ou bien évoquez le sujet avec un professionnel de santé, afin d’identifier un éventuel blocage lié à vos complexes physiques.

D’un point de vue purement technique, l’épilation ne convient tout simplement pas à tout le monde. En effet, comme toute pratique visant à retirer des poils, il peut y avoir une réaction allergique à un produit cosmétique, une irritation de la peau, des rougeurs, des démangeaisons. J’ai bien conscience que je ne vous vends pas du rêve, mais il est impératif de connaître tous les aspects de l’expérience avant de se lancer. Rassurez-vous, ces potentiels effets indésirables ne durent généralement que quelques jours et ils s’apaisent assez facilement d’eux-mêmes ou à l’aide de crèmes hydratantes par exemple.

Quoi que vous décidiez, je vous recommande vivement de passer entre les mains d’un professionnel de l’esthétique qui saura vous mettre en confiance et garantir votre bien-être et votre sécurité. Il pourra également vous conseiller sur le fait de vous épiler ou même d’avoir recours au laser pour une épilation définitive !

L’objectif reste évidemment que cette expérience soit pour vous la plus agréable. N’hésitez donc pas à poser des questions, à vous laisser porter et à vous détendre un maximum pour mettre votre corps dans de bonnes conditions.