Un accident peut vite arriver, et suite à un accrochage en voiture, il y a 2 pièces à réparer et cela peut se faire assez facilement selon le type de véhicule.

Les accidents ou les accrochages peuvent entraîner de nombreux désagréments. En plus du remorquage du véhicule et de la déclaration auprès de la compagnie d’assurance, il y a la réparation. Découvrez, dans cet article, deux des pièces à réparer après un accrochage.

Réparation du véhicule après un accrochage : les feux arrière d’occasion

Parties essentielles d’un véhicule, les feux arrière vous permettent d’être visible par les autres conducteurs lorsque la visibilité est réduite, notamment la nuit ou par temps de pluie. Ils doivent donc être en parfait état pour garantir votre sécurité routière, mais aussi votre confort de conduite.

À la suite d’un accrochage à l’arrière d’une voiture, ces feux figurent parmi les premières pièces à s’abîmer en raison de leur fragilité. Il est alors indispensable de remplacer des feux positionnés à l’arrière du véhicule pour conduire en toute sécurité.

Acheter des feux arrière d’occasion est une idée judicieuse pour ce faire. Ils sont beaucoup moins chers. Actuellement, il existe de nombreuses plateformes spécialisées dans la vente de pièces d’occasion dont le prix peut être jusqu’à 70 % moins cher que les neuves. Vous pourrez facilement trouver les ampoules pour les feux, peu importe le type et la marque de votre véhicule.

accrochage feux véhicule

© Can Stock Photo / Vladimirvk

Les différents types de feux pour le véhicule

Pour mener à bien cette opération, il est impératif de connaître et de comprendre les différents types de feux et leurs spécificités. Positionnés sur les côtés de la voiture, les feux stop se démarquent par la lumière rouge qu’ils émettent. Vous pouvez aussi trouver un feu stop en haut du pare-brise arrière. Celui-ci prend la forme d’une barre lumineuse rouge. Ces feux s’activent lorsque le véhicule est mobilisé suite à un freinage. Cela permet d’informer votre volonté de ralentir aux autres conducteurs. L’ampoule P21/5W est la plus utilisée pour les feux arrière/stop.

Les feux de recul, quant à eux, se mettent en marche lors d’une marche arrière. Ils émettent une lumière claire, blanche et douce. Bien que leur installation ne soit pas obligatoire d’après la réglementation et l’article R313-15, ces feux sont tout de même inspectés durant le contrôle technique. Néanmoins, ils ne font pas partie des éléments qui donnent lieu à un refus de validation du contrôle technique ou à une contre-visite.

Les feux de position arrière sont nécessaires au moment de stationner ou de s’arrêter sur une chaussée peu éclairée. Ils sont aussi importants lorsque la luminosité est basse en agglomération ou par temps de pluie. Dans ce sens, les feux de position sont à utiliser pour être repérés à une distance de 150 m. L’ampoule utilisée pour ce type de feu arrière est généralement une veilleuse. Le plus souvent, on opte pour les modèles à filaments R5W 12V.

En revanche, le rôle des feux de brouillard arrière est identique à ceux de l’avant : optimiser la visibilité sur une chaussée non éclairée. Il est à noter que cet éclairage n’est pas obligatoire. La non-utilisation de ces feux n’est pas passible de sanctions. Toutefois, ce type de feu arrière peut être utilisé pour compléter les feux de position.

Comment remplacer les ampoules de feu arrière d’un véhicule ?

Le remplacement des ampoules des feux arrière se fait essentiellement depuis l’intérieur de l’habitacle, et ce, quel que soit le modèle de la voiture. Commencez donc à ouvrir le coffre pour défaire le bloc optique arrière fixé au-dessus de la roue pour attraper et enlever l’ampoule défectueuse.

Ensuite, vous devez débrancher la prise et déclipser la platine. Si vous souhaitez remplacer l’ensemble du bloc optique, vous devez simplement reconnecter la platine au nouveau bloc. Par contre, si vous envisagez de remplacer les ampoules séparément, vous devez impérativement vous souvenir de l’ordre de remplacement allant du haut vers le bas. Ce dernier se fait comme suit : feu stop, clignotant, feu de recul et feu de position. Enfin, vous n’aurez plus qu’à remettre la platine dans le bloc, rebrancher la prise et revisser l’intérieur du coffre.

réparation voiture

© Can Stock Photo / neyro2008

Les pare-chocs du véhicule

Équipements indispensables placés à l’avant et à l’arrière d’un véhicule, les pare-chocs sont des éléments de sécurité qui ont pour rôle d’amortir les chocs en cas d’accrochage et d’accident. Ces boucliers directement intégrés à la carrosserie sont généralement réalisés à partir de matériaux synthétiques pensés pour se déformer facilement lors d’un contact.

À la suite d’un accrochage, le pare-chocs arrière ou avant peut présenter des bosses, des rayures ou d’autres dommages à la surface. Pour les remettre à neuf, il est recommandé d’utiliser un kit de rénovation dédié. Ce dernier comprend généralement un mastic et un durcisseur qui permettent de travailler les fissures et les cassures légères.

Vous aurez besoin d’un cric, d’une éponge, d’un produit de nettoyage, d’une spatule de type Bondo, d’un masque anti-poussière, d’une bande à masquer, du papier et d’un apprêt pour pare-chocs. Il vous faut également du papier verre pour traiter les surfaces délicates.

Comment réparer le pare-chocs ?

Cette réparation peut être un peu plus complexe que la réparation d’une bosse sur votre voiture. En effet, une fois la voiture montée avec le cric, nettoyez le pare-chocs pour voir la zone endommagée et évaluer l’ampleur du dégât. Poncez la surface endommagée avec le papier verre en travaillant sur une zone de 3 cm autour de la fissure. N’oubliez pas de mettre votre masque anti-poussière. Nettoyez la surface poncée et utilisez un dégraissant pour garantir l’adhérence du mastic. Préparez ensuite sur ce dernier et appliquez-le à l’aide de la spatule et selon les instructions du kit.

Une fois le mastic sec, poncez la zone à réparer avec du papier de verre grain 80 et du papier de verre 180 de manière alternative. La surface doit être parfaitement égale. Enfin, il ne vous reste plus qu’à nettoyer la zone pour l’apprêt en dégraissant la surface poncée à l’aide d’un nettoyant de surface à peindre ou d’un autre produit dédié à cet effet. L’application de l’apprêt doit se faire sur la zone préparée. Généralement, 3 à 5 couches suffisent.

Bien entendu, d’autres pièces auto telles que la transverse arrière et la porte du coffre peuvent être détériorées après un accrochage. Le prix de la réparation peut être onéreux selon les dégâts. Pour minimiser les coûts, il est préférable d’acheter des pièces d’occasion de bonne qualité. De cette façon, vous pourrez vous passer des services d’un professionnel.