Triangulaire, audacieux, léger, le slip se trouve dans toutes les déclinaisons. Découvrez tous mes conseils pour porter le slip pour homme.

« Slip » vient du mot anglais « to slip » qui signifie glisser. Ce vêtement audacieux qui se glisse et se porte sous toutes les coutures fait sa première apparition grâce aux sportifs.

Aujourd’hui, le slip s’aligne aux côtés des boxers et caleçons en imposant sa signature de sa forme triangulaire qui lui est si singulière.

Quelle est l’histoire de ce bout de tissu ? Quel type d’homme porte le slip et comment le choisit-il ? Que laisse-t-il en transparence ? Je fais le point avec vous sur toutes ces questions.

Histoire du slip

Au XIXe siècle, les hommes mettaient les pans de leur chemise à l’intérieur de leur pantalon, ce qui faisait office de sous-vêtements.

Ensuite, les caleçons longs sont apparus. Ils sont portés sous le pantalon et descendent jusqu’aux genoux ou aux chevilles. À l’époque, l’achat des sous-vêtements pour homme était tabou et se faisait essentiellement par correspondance.

Au XXe siècle, une culotte sans jambes, en laine fait apparition chez les sportifs. C’est en 1913 que la revue hebdomadaire française Illustration donne un nom à ce bout de tissu qui s’enlève et s’enfile d’un simple glissement de doigts : le slip.

Ce n’est qu’en 1949 que le slip fait son apparition en France aux tournois de tennis de Wimbledon. Il commence à devenir sexy dans les années 70 par la libération des mœurs : les hommes osent se montrer nus, les sous-vêtements sont portés en couleurs, la pudeur disparait avec la recherche d’une masculinité plus exposée.

Les années 80 sont marquées par le phénomène Calvin Klein avec la libération totale du corps et la mise en avant de toutes formes de sexualité.

D’ailleurs, les publicités de la marque emblématique jouent sur le côté très érotique avec le pantalon qui glisse légèrement laissant révéler le sous-vêtement qui se transforme en un vêtement à part entière.

Aujourd’hui, le slip se choisit avec minutie. Il véhicule une image, une identité, il fait partie intégrante de la tenue. Mais est-ce que le slip est fait pour tous les hommes ?

Quel type d’homme le porte ?

Que ce soit par habitude ou par choix, le slip s’empare parfaitement des hanches de tous types d’hommes.

L’homme romantique, réfléchi et attentionné portera un modèle sélectionné avec minutie. Si vous êtes plutôt un control freak, sûre de votre position, le slip de votre choix répondra à toutes vos exigences en matière de perfection.

L’homme artiste optera pour un slip qui lui permettra d’extérioriser ses pulsions fantasmagoriques. Si au contraire vous avez encore l’âme d’un Peter Pan, dans ce cas toutes les nuances de couleurs de slip exprimeront votre liberté enfantine.

De ce fait, est-ce que tous les hommes peuvent porter un slip ? Ma réponse est oui. La seule condition est de bien le porter, quelle que soit votre morphologie.

Comment porter le slip ?

La façon de porter le slip est avant tout une question de confort. Pour commencer, choisissez-le à la bonne taille pour une plus grande liberté de mouvement. Je vous conseille de le porter ni trop ample, ni trop serré.

Je porte du S en tee shirts et shorts, pour et j’avais la fâcheuse tendance à faire de même pour mes slip alors que KIKI prends aussi de la place, dans mon cas ma taille de sous-vêtements est le M, n’hésitez-pas à acheter une taille au dessus pour savoir. De cette façon, votre slip sera parfaitement maintenu au niveau des hanches et vos formes impeccablement dessinées.

Certains modèles possèdent une poche frontale similaire à un système de panier pour bien positionner votre anatomie sans la comprimer.

Ensuite, le choix de la matière se fait en fonction de votre tenue. Si vous portez un jean slim ou un pantalon à tissu épais, je vous conseille d’opter pour un slip en coton avec une taille à bande large pour plus de confort. Cette matière simple et respecte votre peau.

En période estivale, sous un pantalon au tissu plus fin, préférez un slip en microfibre, une matière plus délicate et plus discrète. Choisissez également un slip doté d’une poche en fibre de bambou : en plus d’être agréablement douce, celle-ci à une forte capacité d’absorption ce qui permettra à la partie avant d’être toujours bien au sec.

Pour les week-ends à la maison, faites-vous plaisir en marquant votre présence avec des slips colorés selon votre humeur du jour ! Aussi, dans une version plus moderne, je trouve que le slip échancré qui remonte au niveau de la hanche est plutôt confortable et s’adapte à toutes les tenues et surtout dans la tendance.

Et enfin, pour une soirée romantique, le choix du slip en soie apporte une atmosphère plus suggestive. Pour autant, la transparence est-elle permise ?

Le slip blanc qui laisse paraître les formes, et alors ?

Le blanc est une couleur qui épouse intégralement les courbes de votre nudité, sans dévoiler l’intégralité de son volume. Ainsi, il incite à deviner des intentions subtiles.

Le blanc symbolise également la pureté et la sagesse. Et lorsqu’il laisse paraître les formes, il se transforme en un atout de séduction indomptable ! Cette règle est applicable au slip. Des courbes finement dessinées, qui laissent présager une imagination sans limites et une invitation à l’ivresse de tous les fantasmes.

avis sur le slip pour homme