Découvrez mes 10 conseils qui marchent pour partir seul en vacances et vous ouvrir sur le monde comme jamais.

Si vous avez décidé de partir seul en vacances, vous commencez peut-être à ressentir une petite appréhension. Je vous rassure, je l’ai vécue moi aussi !

En général, je commence par préparer ma valise en amont. Quand je voyage il y a certains objets que l’on aime prendre toujours comme une bouteille thermo, un sac en coton ou encore un style pour les déclarations douanières de certaines pays qu’il faut remplir. Ce type d’accessoires dont je parle est généralement offert comme cadeaux d’entreprise; pas mal de société ont recours à ce support marketing comme on peut en trouver sur Maxilia, ma trousse de toilette ou encore un sac banane revenu à la mode!  Puis une fois que tout ce dont j’ai besoin est prêt, le stress revient sur la planification ! Ça vous arrive aussi?

Ne vous inquiétez pas, une fois lancé dans votre aventure, vous allez rapidement prendre conscience de l’incroyable richesse de voyager seul. Passport prêt, carte bancaire sans frais de retrait à l’étranger, sans oublier l’assurance voyage en poche, plus qu’à préparer sa valise et partir.

Afin de vous préparer au mieux au grand saut dans l’inconnu, voici 10 conseils inspirés de mon expérience personnelle.

partir seul en vacances

Lâchez le guide !

Quelle que soit ma destination, je commence toujours par me rendre dans un endroit où il y a du monde. Je m’assois, je prends un café, et j’observe simplement la vie autour de moi, c’est ça aussi partir seul en vacances.

Ce moment d’observation et d’imprégnation vous en apprendra bien davantage que n’importe quel guide. Par la suite, vous verrez qu’il sera alors bien plus simple d’interagir avec les habitants. Ils apprécieront l’effort que vous avez fourni pour comprendre leur culture. C’est un excellent moyen de se faire des amis ou de créer des liens.

Oui : le mot magique

Ce sera soit un merveilleux moment, soit une drôle d’histoire, mais quoi qu’il en soit, dire oui est le secret du voyage en solitaire. Dites oui pour le café, oui pour l’excursion, oui pour sortir tellement loin de votre zone de confort que ce voyage fera de vous une nouvelle personne.

Dites oui à l’aventure. L’avantage de ne pas être avec un groupe est de pouvoir dire oui plus facilement aux situations qui se présentent à vous. Alors, foncez ! Des choses incroyables peuvent se passer !

Apprenez à faire des rencontres

Voyager seul, c’est avoir écrit sur le front « Parlez avec moi ! », et je trouve ça palpitant ! À chaque instant, vous pouvez être abordé par un habitant ou par un autre voyageur et une conversation passionnante peut en émerger.

Voir un étranger attise la curiosité et il est fort probable qu’on vous aborde pour connaître votre histoire. Et en retour, vous découvrirez la leur. Tout ce que vous avez à faire est de montrer que vous êtes ouvert. Cherchez des lieux propices aux rencontres (coffee shops, parcs, bars, auberges de jeunesse, etc.).

Prêtez attention aux évaluations

Voyager seul peut vous faire sentir plus vulnérable dans les lieux inconnus. Avant de réserver une chambre avec Airbnb, ou de choisir un hôtel, je vous conseille donc de jeter un coup d’œil sur les notations afin d’éviter toute mauvaise surprise. La plupart des plateformes de réservation possèdent aujourd’hui ce genre de système d’évaluation (Booking, Expedia…, etc.).

Pensez à donner des nouvelles

Le moyen le plus simple et rapide pour voyager en sécurité est de rester en contact avec un ami (ou plus). Si vous n’alimentez pas souvent vos réseaux sociaux, il est bon de communiquer régulièrement avec quelques personnes afin de garder une trace de votre parcours en cas de besoin.

Oubliez tout ce qu’on vous a appris

On nous apprend depuis tout petit à nous méfier des inconnus. Oublier ces programmes n’est pas chose aisée tant ils sont ancrés en nous. Si c’est la première fois que vous voyagez seul, il est possible que vous soyez un peu sur la défensive au départ. Mais plus vous voyagerez, plus vous vous rendrez compte que la plupart des personnes rencontrées ne sont pas malintentionnées, bien au contraire !

Mettez de côté l’espace d’un instant la peur de l’autre et de la différence et lancez-vous. Les rencontres que vous ferez dépasseront de loin toutes vos espérances.

Alimentez la conversation

Il est fort probable que les premières questions porteront sur votre nationalité et sur la durée de votre séjour. Mais par la suite, si vous n’êtes pas quelqu’un d’extraverti et si votre niveau d’anglais (ou toute autre langue) n’est pas excellent, la conversation peut tourner court.

C’est pourquoi je vous recommande d’avoir toujours en tête une petite question ou relance pour alimenter la discussion. Je trouve par exemple que parler de ce que vous aimez le plus dans le pays que vous visitez est un excellent moyen de mettre à l’aise votre interlocuteur. Les compliments sont aussi agréables à faire qu’à recevoir !

Osez !

Salsa, parapente, expérience culinaire… En vous ouvrant à de nouvelles expériences, vous ferez de nombreuses rencontres. La vérité sur le fait de partir seul en vacances, c’est que vous n’êtes jamais vraiment seul. Chaque fois que vous signez pour une nouvelle activité, vous aurez en face de vous nombre de visages amicaux qui n’attendent qu’une chose : partager.

La puissance du sourire

Il n’y a pas d’arme plus magique que le sourire, c’est un aimant à rencontres. Les gens vous approcheront naturellement pour engager la conversation. Gardez cette règle d’or à l’esprit : le sourire est amical, avenant et universel.

Un bonjour et tout s’ouvre

Dans nos sociétés occidentales, il est devenu presque étrange de saluer un étranger ! Pourtant, un simple bonjour peut créer tant de liens entre les êtres humains. Là encore, oubliez vos conditionnements et osez rencontrer l’autre, sans barrières. C’est la clé d’un voyage inoubliable.