Vous souhaitez changer votre contrat d'assurance auto pour faire des économies tout en étant bien couvert ? Voici les 5 éléments à prendre en compte lors de votre comparaison

Vous venez d’acquérir une nouvelle voiture, ou vous souhaitez simplement trouver une assurance automobile moins onéreuse ? Choisir un contrat d’assurance auto peut s’avérer complexe, surtout si vous n’êtes pas familier avec le domaine.

Lorsque l’on recherche une nouvelle assurance auto pas cher, la priorité est souvent de dénicher une formule la plus abordable, et c’est là que les erreurs surviennent généralement. Il est, en effet, essentiel de comprendre les différentes offres disponibles pour sélectionner les garanties adaptées à vos besoins.

Comparer des assurances qui semblent similaires peut rapidement se révéler être un vrai casse-tête ! Afin d’éviter toute confusion, nous allons vous expliquer en détail les éléments essentiels à prendre en compte lors de votre comparaison.

comparer une assurance auto

Assurance automobile : quels sont les éléments à vérifier ?

Il existe une multitude de contrats d’assurance auto sur le marché, offrant des niveaux de prestations variés à des prix différents. Il est important de garder à l’esprit que chaque assurance et garantie présentent des limitations, des contraintes, voire des restrictions clairement spécifiées dans le contrat. Il est donc essentiel que vous soyez vigilant à ces éléments pour éviter de souscrire une assurance peu coûteuse, mais ne correspondant absolument pas à vos besoins.

Le niveau de garantie

Gardez à l’esprit que le niveau de garanties a un impact significatif sur le coût de l’assurance auto. Il est donc essentiel que vous déterminiez avec soin celles étant nécessaires pour votre assurance automobile. Ainsi, la formule au tiers constituera le minimum légal de votre contrat d’assurance auto, couvrant la responsabilité civile et l’indemnisation des tiers en cas d’accident dans lequel vous êtes impliqué.

Cependant, elle ne comprendra pas l’indemnisation pour votre propre véhicule ni une assistance en cas de dommages dont vous seriez responsable. Cette option demeure la moins chère et conviendra aux conducteurs novices confrontés à une prime élevée ainsi qu’à ceux fortement malussés ou présentant des risques aggravés.

La formule au tiers + vol, incendie et bris de glace, quant à elle, étendra la couverture aux vols, tentatives d’effraction, bris de glace et incendies, mais n’inclura pas les réparations du véhicule en cas d’accident responsable

En revanche, la formule tous risques indemnise les dommages, quelle que soit votre responsabilité dans l’accident. Elle offre également une prise en charge des dégâts liés aux catastrophes naturelles ou technologiques.

Les franchises

La franchise en assurance correspond en définitive à une somme que l’assuré doit payer en cas de sinistre et qui n’est pas remboursée par l’assureur. Son montant est défini contractuellement par ce dernier et s’appliquera, de ce fait, selon le type de sinistre. Selon les contrats d’assurance auto, la franchise peut être fixe ou bien calculée en pourcentage du montant de l’indemnisation. Cette dernière pourra être exigée, par exemple, en cas d’accident responsable ou sans tiers identifié comme responsable. Néanmoins, pour certains conducteurs bénéficiant du bonus maximum sur plusieurs années, certaines franchises peuvent être annulées.

Il est donc crucial que vous lisiez attentivement les conditions générales des différents contrats qui vous sont proposés avant toute souscription. Cela vous permettra de comprendre comment fonctionnera la franchise, et la manière dont elle sera calculée. Par conséquent, il vaudra mieux choisir une cotisation légèrement plus élevée si cela signifie des conditions de franchise plus souples et des indemnisations plus importantes.

La garantie individuelle du conducteur

Peu de gens le savent, mais même avec une assurance auto tous risques, le conducteur n’est pas nécessairement couvert en cas de sinistre dont il est responsable. En effet, en cas d’accident où vous êtes responsable, seules les blessures subies par vos passagers seront prises en charge par votre assurance responsabilité civile.

Vos propres dommages corporels ne sont pas inclus dans cette couverture, à moins que vous n’ayez souscrit une garantie protection du conducteur séparément. Cette dernière est, par conséquent, essentielle pour obtenir une indemnisation des frais liés à vos propres blessures ou décès lors d’un accident dont vous êtes responsable.

Réfléchissez bien, car même si elle n’est pas obligatoire, elle peut s’avérer précieuse. Souvent exclue des formules de base et notamment de la formule au tiers ne couvrant que la responsabilité civile, il est important de vérifier si cette garantie fait partie de votre contrat d’assurance auto dès sa souscription.

Les exclusions

Le volet des exclusions détaille tout ce qui n’est pas couvert par le contrat d’assurance. Si une exclusion s’applique, l’assuré ne sera pas indemnisé et devra rembourser lui-même les victimes du sinistre auto, souvent pour des montants importants. Les exclusions sont nombreuses, surtout dans le cas de l’assurance au tiers, la forme la plus basique.

Par exemple, les dommages subis par le responsable de l’accident ne sont jamais pris en charge, que ce soit un propriétaire ou non du véhicule. De même pour les dommages intentionnels, ceux causés à des passagers dans des conditions de sécurité insuffisante ou à des passagers responsables de l’accident. Il en va de même pour les objets et animaux confiés à l’assuré. Si vous identifiez des exclusions qui s’appliquent à votre situation, cela signifie que le contrat d’assurance n’est peut-être pas adapté à vos besoins.

La présence d’un délai de carence

Pendant le délai de carence, qui est la période entre la signature d’un contrat d’assurance auto et l’entrée en vigueur des garanties, l’assuré n’est pas couvert par la compagnie. Les assureurs utilisent ces délais la plupart du temps afin de se protéger contre les abus ou les fraudes à l’assurance. La législation ne réglemente pas ces périodes de latence, ce qui donne la possibilité aux sociétés d’assurance de fixer elles-mêmes les termes et les durées dans leurs contrats.

Il est donc important que vous vérifiiez attentivement le délai de carence lorsque vous choisissez votre assurance auto, car celui-ci peut varier selon les garanties du contrat. Ces délais visant à limiter l’accès aux garanties prévues peuvent finalement vous coûter très cher.

Mot de la fin

Vous l’aurez compris, il est primordial de comparer les différentes garanties lorsque vous devez choisir une assurance auto étant donné que les indemnisations et les coûts des options de couverture supplémentaires peuvent varier considérablement d’une compagnie à l’autre. Cependant, pour que votre comparaison soit pertinente, il faut vous assurer qu’elle se fait dans des conditions équivalentes, c’est-à-dire avec les mêmes modalités d’intervention et les franchises.

5/5 - (1 vote)