Comment se débarrasser des boutons de chaleur ? Quelques conseils et remèdes pour éviter et soigner ces boutons parfois disgracieux.

Bien qu’ils soient bénins et inoffensifs, les boutons de chaleur n’en restent pas moins disgracieux et les démangeaisons qu’ils provoquent sont, pour le moins, incommodantes. Alors, comment et pourquoi apparaissent-ils ? Quelles sont les différentes méthodes pour les éviter et les traiter quand ils apparaissent ?

Qu’est-ce qu’un bouton de chaleur, et comment le reconnaître ?

Éruption cutanée également appelée miliaire (qui présente l’aspect d’un grain de mil), les boutons de chaleur apparaissent généralement l’été sous l’effet de la chaleur lorsque la transpiration est importante. La sudation excessive se bloquant sous l’épiderme, elle provoque une réaction naturelle de la peau qui laisse apparaître ces petites inflammations cutanées. C’est donc bien l’obstruction des canaux sudoripares qui entraîne la formation des boutons de chaleur.

Cette irritation, souvent confondue avec d’autres problèmes dermatologiques, se caractérise par de petites rougeurs, une sensation de picotements et une légère inflammation de la peau. Ces petits boutons apparaissent généralement sur les zones du corps qui sont découvertes : visage, cou, bras, pieds, torse… On retrouve cette irritation cutanée également sous la forme de miliaire cristalline qui se caractérise, elle, par l’apparition de boutons ressemblant à de petites vésicules transparentes ou blanches à la surface de la peau.

Bouton de chaleur

Les boutons de chaleur à ne pas les confondre avec d’autres problèmes de peau !

Attention de ne pas confondre ces petits boutons de chaleur avec d’autres manifestations cutanées. Si ces petites lésions cutanées sont bénignes, il faut être prudent et ne pas les confondre avec d’autres pathologies plus ou moins graves et/ou contagieuses comme les piqûres d’insectes, la varicelle ou encore la gale.

En effet, à moins d’avoir subi une attaque massive de moustiques, le bouton de piqûre d’insecte est facilement reconnaissable, car il est généralement isolé et la démangeaison est relativement intense. La varicelle, quant à elle, est une maladie infectieuse extrêmement contagieuse, qui se caractérise par une éruption de vésicules à la surface de la peau. C’est lors de sa première phase que l’on pourrait la confondre avec des boutons de chaleur. Le diagnostic se fait toutefois très rapidement puisque les lésions apparaissent rapidement sur tout le corps, et qu’elles s’accompagnent le plus souvent de fièvre.

Enfin, provoquée par un parasite, la gale est une maladie de la peau contagieuse et qui se transmet par contacts humains directs. Elle provoque des lésions de la peau et de fortes démangeaisons.

Comment les prévenir ?

La transpiration étant la cause de l’apparition des boutons de chaleur, c’est elle qu’il va falloir éviter, réguler.

Favorisez les bonnes matières

La première chose à faire est de porter des habits adaptés à la chaleur, parce que votre peau doit impérativement pouvoir respirer. Privilégiez les tissus en lin ou en coton et bannissez les vêtements trop collants en matières synthétiques, car ils favorisent la transpiration.

Habillez-vous en conséquence

Protégez-vous du soleil en évitant les expositions prolongées aux heures les plus chaudes. Portez un chapeau ou une casquette et mettez une crème solaire peu grasse afin d’éviter l’obstruction des pores de la peau.

Adaptez vos activités

Évitez les activités physiques trop intenses. Les fortes chaleurs provoquant déjà la transpiration, inutile d’amplifier le phénomène en faisant du sport en extérieur en pleine canicule (et pas que pour éviter les boutons de chaleur !). Pratiquez plutôt du sport en intérieur dans un endroit relativement frais ou de la marche à l’ombre tôt le matin ou en soirée quand les températures sont moins élevées.

Restez au frais

Si la température de votre intérieur est trop chaude, faites-la diminuer de quelques degrés avec un ventilateur, un climatiseur ou en humidifiant vos rideaux. Prenez régulièrement des douches fraiches et hydratez-vous abondamment.

Séchez-vous correctement

Après une douche, une baignade en mer ou dans une piscine, pensez à bien vous sécher, en particulier au niveau des plis du corps. Conserver l’humidité sous les vêtements va favoriser l’apparition des boutons de chaleur.

Les gestes adaptés à adopter

Ça picote, ça grattouille… Le principal inconvénient des boutons de chaleur étant les démangeaisons qu’ils provoquent, n’y touchez pas ! Comme pour les autres types de boutons, le fait de les gratter va augmenter les démangeaisons et peut entraîner une infection.

Même s’ils sont relativement disgracieux, ne les cachez pas, laissez-les à l’air libre pour qu’ils sèchent et disparaissent plus rapidement.

Pour diminuer l’envie de vous gratter, n’hésitez pas à mettre un tissu frais et humide dessus quelques minutes. Vous pouvez aussi placer quelques glaçons dans un linge propre et le passer sur les endroits qui vous grattent. Dans un cas comme dans l’autre, n’oubliez pas de bien vous sécher ensuite !

Le gel d’aloe vera sera probablement votre meilleur allié pour vous soulager et hydrater votre peau. Appliquez-le sur les zones concernées en sortant de la douche. L’hydrolat de menthe poivrée pourra vous aider à supporter les démangeaisons avec son pouvoir rafraîchissant. Il va purifier l’épiderme et soulager la sensation d’irritation. Enfin, le bicarbonate de soude est un remède de grand-mère efficace. Appliquez directement sur les boutons ou dans l’eau du bain, il aidera à les faire disparaître et calmera l’envie de vous gratter.

Votez pour ce post