En France, plus d’une personne sur dix est tatouée! Aux USA plus d’une personne sur 5 l’est. Mais comment prendre soin de ses tatouages ?

A l’époque, même si le tribal, les dragons et les signes chinois cartonnaient déjà, on est loin de l’euphorie d’aujourd’hui.

Le tatouages s’est vraiment démocratisé et il y en a pour tous les goûts: la petite phrase philosophique discrète sur les côtes, la manchette à la David Beckham ou la véritable oeuvre d’art qui recouvre tout le dos. Mais si vous êtres ici, c’est que vous posez la question : Comment prendre soin de ses tatouages ? 

Vous venez donc de rejoindre la team avec votre premier tatouage et dans l’excitation de votre nouveau “I love maman” sur le bras, vous n’avez rien écouté de tout ce que vous a raconté votre tatoueur? Ou vous comptez bientôt sauter le pas? Voici quelques conseils pour bien en prendre soin…

Thomas Suissa

Photo : Instagram de Thomas Suissa

Que faire juste après votre séance de tattoo?

Lorsque vous rentrerez chez vous, vous serez certainement emballé dans du cellophane qui servira de pansement.

Quand l’enlever? Je vous conseille de le faire quelques heures après (environ 4) afin de le laisser respirer..Ne paniquez surtout pas si il est recouvert de sang et d’encre, c’est normal! Il faudra ensuite le laver…

Comment nettoyer son tatouage?

Pour nettoyer votre tatouage, très simplement, il faudra utiliser de l’eau claire et du savon au PH neutre. Ne pas le mettre directement sous le jet de la douche ou du robinet. Préférez le gant de toilette propre et essuyez-le ensuite doucement à l’aide d’une serviette propre ou de compresses.

Comment hydrater son tatouage ?

Sachez qu’un tatouage met une bonne dizaine de jours pour cicatriser. Il faudra donc l’hydrater pendant toute cette période à raison de 3 à 5 fois par jour (après l’avoir correctement nettoyé)

Durant les 3 premiers jours, je vous conseille d’utiliser une crème très riche comme de la Biafine, Cicatryl ou du Bepanthen. Attention: appliquer une fine couche! Surtout ne pas appliquer de grosses doses.

Dès le 4ème jour, vous pourrez utiliser votre crème hydratante habituelle.
Dans la mesure du possible, il faudra le laisser à l’air libre ou porter des vêtements en coton.

Croûtes et démangeaisons après un tatouage, que faire ?

NE JAMAIS Y TOUCHER OU SE GRATTER! Je sais que c’est très tentant de vouloir gratter ces petites croûtes qui vont rapidement apparaître mais NON! Vous risquez de gâcher votre tatouage et d’y faire des petits trous.

Si la démangeaison est trop importante, posez-y une poche de glace.

Quelques règles importantes à appliquer durant un mois:

  • Pas de baignade! Ni bain, ni piscine, ni mer, ni sauna, ni hammam…
  • Pas d’exposition au soleil! (même après un mois, il est conseillé de toujours protéger son tatouage
  • avec une crème solaire avec indice 30 minimum)
  • Pas de contact avec des animaux

Mon dernier conseil est de bien réfléchir avant de se faire tatouer… Et de choisir un bon tatoueur!

Tatouage abimé : quelques solutions!

Malgré toutes les précautions que vous avez prises, votre tatouage s’est abîmé ? Il arrive en effet que l’encre s’estompe, change de couleur, ou même s’efface complètement. Voici quelques solutions qui peuvent vous aider dans ce cas.

Sachez que très souvent, les tatoueurs proposent des retouches après le tatouage. Il arrive très couramment que certaines parties du tatouage disparaissent juste après la cicatrisation, car la peau rejette l’encre. Dans ce cas, contactez votre tatoueur qui pourra sans doute reprendre votre tatouage.

Si votre tatouage s’abime longtemps après l’avoir fait, il existe différentes solutions pour le masquer ou le retirer.

Vous pouvez décider de retirer ce tatouage en l’effaçant grâce à des séances de laser. Pour ce faire, il convient de consulter des cabinets de dermatologues qui vous feront un devis. Ces dernières années, les techniques de laser pour le retrait de tatouage ont bien évolué, ce qui permet d’avoir un résultat très propre avec peu ou voire pas de marques et de cicatrices. Toutefois, ces techniques sont encore couteuses. Vous risquez donc de débourser bien plus pour le retrait de votre tatouage que le montant que vous aviez initialement dépensé pour le faire.

Si vous ne souhaitez pas effacer votre tatouage, avez-vous songé à le remplacer ? En effet, les tatoueurs peuvent tout à fait réaliser une nouvelle création sur l’ancienne. À partir d’une photo de votre ancien tatouage, ils pourront vous proposer différents motifs qui viendront couvrir la zone en question. C’est un bon moyen de rafraichir vos tatouages et d’opter pour des nouveaux si vous en avez envie.

Aussi, si le tatouage initial vous plait encore et que vous le regrettez, alors vous pouvez tout simplement prendre un rendez-vous pour le faire repasser et ainsi le garder à l’identique. Il faudra toutefois débourser le prix complet comme pour un nouveau tatouage.

Entretien de son tatouage

Pour que votre tatouage dure plus longtemps, il est capital de bien l’entretenir donc. Et pour cela, il faudra éviter quelques éléments en plus des soins apportés.

Prenez soin de votre peau avec une crème hydratante

La base pour prendre soin de son tatouage, c’est de bien nourrir la peau sur laquelle il est présent. Si le tatouage vient d’être réalisé, vous devrez prendre soin de votre peau de façon optimale. Le tatoueur a sans aucun doute déjà posé un pansement contenant de la vaseline. Il sera alors nécessaire de changer de pansement avant de vous coucher et de poser une nouvelle couche de vaseline entre le pansement et votre peau. Vous pouvez aussi utiliser un pansement type tulle gras.

Les jours suivant le tatouage, vous devrez aussi nourrir votre peau de façon régulière.

Il est généralement recommandé de nettoyer la zone au moins 2 fois par jour avec un savon doux neutre. Une fois propre, séchez délicatement votre tatouage en tapotant avec un linge doux et propre. Puis vient l’étape de l’hydratation. C’est indispensable pour favoriser la cicatrisation. Déposez une crème réparatrice quotidiennement durant au minimum 10 jours. Optez pour une crème très riche que vous pourrez trouver en pharmacie. Lors de la pause de votre soin, ne retirez pas les petites peaux mortes qui peuvent apparaitre. Elles s’enlèveront d’elles-mêmes.

Évitez le soleil pour prendre soin de votre tatouage

Soleil et nouveau tatouage ne font en général pas bon ménage. C’est la raison pour laquelle on ne recommande pas de se faire tatouer en été. Si vous avez quand même succombé au tatouage lorsqu’il fait plein soleil, vous devrez protéger votre joli dessin au minimum 2 à 3 semaines. Vous devrez alors porter un vêtement assez épais sur la zone en question. C’est important pour éviter les réactions de votre peau fragilisée face au rayonnement solaire.

La peau pourra en effet bruler plus vite et vous faire souffrir de façon importante. Signalons aussi que même la cicatrisation atteinte, le soleil reste un ennemi majeur durant encore quelques semaines. Protégez votre tatouage avec un vêtement épais et évitez de mettre votre beau tatouage à l’air libre durant les heures les plus ensoleillées (entre 14h et 16h, heures durant lesquelles les rayonnements solaires sont les plus forts et donc dangereux).

Si vous ne pouvez pas protéger au mieux votre tatouage, investissez dans une crème solaire SPF 50+ et mettez-en une couche bien épaisse à renouveler toutes les deux heures.

Attention à la crème dépilatoire

Selon l’emplacement de votre tatouage, vous aurez peut-être besoin de procéder à une épilation de la zone. Attention ! Vous ne devez en aucun cas procéder à une épilation sur un tatouage récent. La peau est encore trop fragile pour supporter n’importe quel type d’épilation (rasoir, cire, crème dépilatoire…).

La cicatrisation devra être totale (comptez au minimum 21 jours) avant d’utiliser cire ou crème. La majorité des crèmes dépilatoires sont composées de produits chimiques fortement agressifs pour la peau. Cela pourrait donc s’avérer très douloureux. Si vous tenez tout de même à vous épiler avec une crème, privilégiez les produits les plus naturels possibles. Vérifiez bien la composition de votre crème.