C'est un problème qui concerne beaucoup d'hommes, l'érection matinale est normale même sans excitation, mais son absence est)elle signe de dysfonction?

L’érection matinale est aussi appelée dans le jargon médical « Tumescence pénienne nocturne » ou TPN. Contrairement à ce qu’une majorité de personnes pensent, son absence n’est pas forcément signe d’un dysfonctionnement érectile. La simple utilisation d’un sex toy comme on en trouve chez Easytoys pourrait vous aider à faire un pré-diagnostic avant d’en parler à un médecin.

Beaucoup de facteurs peuvent intervenir pour provoquer ou enrayer la TPN. L’érection matinale est un mécanisme automatique sur lequel l’homme n’a strictement aucun pouvoir, il est même possible d’éjaculer sans stimulation sexuelle! Elle peut réduire parfois avec l’âge. Elle est aussi capricieuse avec certaines prises de médicaments. C’est également un reflet de votre mode de vie. La qualité de votre sommeil peut influer sur son absence.

Bref, je vais tout vous dire sur l’érection matinale, et vous parler de ce qui peut la contrarier!

Erection matinale

(c) Can Stock Photo / Manhattan001

 

Comment apparaît l’érection matinale ?

L’érection matinale est un phénomène réflexe déclenché par le cerveau. Elle ne dépend donc ni des rêves ni d’une stimulation sexuelle.

Elle se crée pendant le sommeil paradoxal, mais pas du tout pendant les autres phases. Les organes pelviens se relâchent tout en se dilatant. Cela fait affluer le sang vers la verge qui se gonfle et c’est ce qui provoque l’érection.

Les hommes ont ce réflexe 3 à 6 fois par nuit, suivant le nombre de cycles de sommeil paradoxal. Cette érection est en lien avec le système sympathique et le système parasympathique. Cela revient à dire que notre système sanguin intervient ainsi que la production des hormones.

De plus, une érection matinale peut être absente alors qu’une stimulation sexuelle va en provoquer une. Et inversement, l’homme peut avoir un défaut d’érection dite sexuelle, et se réveiller avec une.

Il est utile de consulter quand l’absence d’érection est effective dans les deux cas même si les raisons peuvent être différentes pour chaque érection. Il faut retenir qu’avoir 2 à 3 érections matinales par semaine est tout ce qu’il y a de plus normal. Sommeil, sang, hormones, on voit déjà se dessiner beaucoup de pistes.

Si le réveil se fait dans une phase autre que paradoxale, il est donc normal de ne pas avoir d’érection. De même, en cas de décalage horaire, de travail de nuit, ou de troubles du sommeil, cela a une influence sur les phases d’endormissement.

La phase de réveil est donc décalée comme le déclenchement de la tension de la verge. De plus, le système sanguin peut se révéler être un facteur sur la TPN également. Un mauvais état vasculaire peut engendrer un défaut d’érection matinale. Cela peut être un avertissement du corps pour des maladies comme le diabète, ou des problèmes cardiaques.

Il ne faut donc pas courir chez un médecin spécialisé, mais plutôt chez son généraliste pour demander à faire une prise de sang.

Les hormones jouent un grand rôle aussi. Comme elles diminuent avec l’âge, cela peut également induire une absence ou des défauts dans l’érection matinale. Un déficit hormonal peut aussi en être à l’origine.

Qu’est-ce qui peut empêcher kiki de se réveiller?

D’autres éléments peuvent jouer un grand rôle dans l’érection matinale comme la prise de certains médicaments. Il ne faut pas hésiter à lire la notice d’un traitement, quel qu’il soit, cela peut vous éclairer de l’apparition du symptôme.

Les somnifères et toutes les médications qui sont liées au sommeil peuvent être un frein à la TPN. Comme on l’a vu précédemment, ces cachets vont décaler les phases de réveil. Cela peut se voir aussi lors d’un traitement contre la tension, ce sont les Bêtabloquants qui sont à l’origine du dysfonctionnement.

Les diurétiques peuvent aussi avoir des effets négatifs sur l’érection du matin. De même, lors d’une dépression, le traitement médical peut empêcher la TPN, mais aussi tous les symptômes peuvent aider comme la baisse de la libido. En général, l’arrêt du traitement permet de retrouver une érection matinale.

Certaines opérations ont des conséquences. Il ne faut pas hésiter à en parler au chirurgien avant. Une ablation totale de la prostate va supprimer définitivement l’éjaculation, mais peut amener des troubles de l’érection. Il se peut que cela ne soit que transitoire. Cela peut être long, jusqu’à 2 ans, avant de retrouver une érection normale. Il existe maintenant des traitements efficaces.

L’hygiène de vie a une action redoutable sur la fonction érectile. Le tabac est l’inhibiteur le plus actif et pourtant le moins connu. En effet, il a un effet très négatif sur la TPN. Vous pouvez le lire sur certains paquets de cigarettes. Pourtant, ce n’est jamais évoqué dans les médias. Des hommes très jeunes peuvent être impactés sans se douter que cela provient de leur tabagisme.

Il en est de même pour l’alcool. Quel homme n’a pas eu une « panne » lors d’une soirée très arrosée ? On peut donc imaginer que l’alcool a le même effet sur l’érection matinale. Lorsque l’alcool est pris très régulièrement et à doses excessives, il peut amener à une diminution sévère de cette fonction matinale.

Et on reparle un peu du sommeil qui est, décidément, bien important pour un homme : de trop importantes différences dans l’heure du coucher vont avoir un impact certain sur l’érection. Cela est toujours dû aux phases de sommeil qui sont décalées.

Ainsi une bonne hygiène de vie permet de garder une érection matinale longtemps. À mon avis, si l’absence de TPN n’est pas forcément due à un trouble érectile, il y a sans doute un autre élément qui amène ce problème.