Découvrez Off-White : une marque originale, ambitieuse et universelle qui habille les hommes d'aujourd'hui avec les codes de demain.

Pendant des années, le monde du luxe et celui du streetwear ont coexisté sans jamais se croiser. Au départ existaient les grandes maisons historiques : des références éternelles comme Gucci, Louis Vuitton ou Chanel qui faisaient voyager dans un pays des merveilles où tout était beau comme un miracle, mais auquel seuls quelques privilégiés avaient accès.

Puis dans les années 80, le streetwear est apparu. Inspiré de la rue et de l’antisystème, né de l’autre côté de l’Atlantique dans les rues de New York et de Los Angeles, cette nouvelle mode refusait justement d’en être une, revendiquant d’être ancrée dans le quotidien et la réalité.

Nous avions donc, d’un côté, des collections illustres signées par des couturiers renommés, à l’image de marque exigeante et chic, et de l’autre, un courant venu du rap et du hip-hop aux codes résolument simples et sportswear. Cela peut sembler incompatible… Et pourtant, je vous le dis, il existe une marque qui réussit à concilier ces deux univers, pour le meilleur ou… pour le meilleur !

Aujourd’hui, je vous parle donc de Off-White pour homme, la marque qui se démarque, pour une mode métissée et ambitieuse, fille assumée des hauts podiums de Paris et des basses rues de Chicago.

marque de streetwear de luxe

Off-White est une histoire d’hommes

Je ne peux pas évoquer cette marque sans vous parler de son créateur : Virgil Abloh, designer afro-américain, moitié comète, moitié DJ, moitié ovni (oui, je compte trois moitiés pour rester dans le thème du mélange et de l’anticonformisme…). Touche-à-tout, tour à tour architecte, designer, styliste et directeur créatif de Kanye West, ce natif de l’Illinois, né de parents ghanéens, a choisi l’Italie en 2012 pour créer sa marque Off-White (initialement appelée Pyrex Vision).

Personnalité forte et atypique, Virgil Abloh prendra en 2018 les rênes de la collection homme de Louis Vuitton : une expérience déterminante, un symbole du rapprochement entre les mondes du luxe et de la rue, mais aussi une victoire pour un homme noir dans un milieu encore très blanc. Ce mélange des genres connaîtra beaucoup de succès et lui apportera une immense reconnaissance. Jusqu’à ce qu’il soit emporté par un cancer en novembre 2021, après plusieurs années de combat, à l’âge de 41 ans, laissant orpheline une marque fortement liée à sa personnalité.

Pour succéder à ce « père » emblématique, il fallait un directeur artistique tout aussi engagé, prêt à travailler à la croisée des codes et des identités. Depuis quelques mois, c’est Ibrahim Kamara qui a été choisi. Ce trentenaire, né en Sierra Leone, réfugié en Gambie puis installé à Londres à l’adolescence, a étudié la médecine avant de découvrir les arts et le design. Décidément, Off-White est une griffe énergique qui sait mixer et remixer les élégances comme les inspirations masculines.

Off-White est une histoire de style(s)

Évidemment, je ne peux pas vous parler d’une marque de mode sans vous en dire plus sur ses produits. Chez Off-White, les vêtements deviennent des véritables concepts, des affirmations issues aussi bien du rap américain que du basket urbain ou des réseaux sociaux, avec des jeux de noir et blanc évoquant l’univers multiple des graffitis et du street art, des pantalons baggy ou resserrés aux chevilles, des doudounes unies oversize, des mots écrits comme des estampes, des bandes obliques identifiables en un clin d’œil, des chaussures de sport revisitées, des symboles simples, presque austères, mais affirmés et travaillés comme des emblèmes… Aucun doute : tout cela a du style, tout cela donne du style.

Je vous rassure tout de suite : Off-White est une marque que vous pouvez porter dans la « vraie vie », car elle a été pensée comme telle. Son inspiration est résolument graphique, vivante, vibrante, pour restituer l’énergie de la rue et pouvoir en arpenter les boulevards de n’importe quelle ville partout dans le monde. D’ailleurs, l’urbain est partout chez Off-White, et je pense que la formation d’architecte de son fondateur y est pour beaucoup. La marque joue sur les lignes et les obliques, sur le noir et les couleurs, sur les typographies… De là à imaginer des avenues, des places, des gratte-ciels et des jeunes sur un terrain de football, il n’y a qu’un pas bien facile à franchir. Mais Off-White porte aussi en elle une ambition d’élégance et une envie de mouvement facilement perceptibles.

marque de streetwear de luxe

Off-White est une histoire d’époques

Ce qui frappe lorsque l’on découvre cette marque, c’est selon moi sa modernité affirmée, son évidente actualité, comme si la haute couture descendait de son podium pour fouler les pavés. Off-White s’adresse essentiellement à la génération Y, les fameux « millennials » hyperconnectés que les marques de mode plus classiques ne touchent pas forcément. On y retrouve un mélange détonnant de consommation et de sobriété, d’Amérique et d’universalisme, d’hier et de demain, que semble revendiquer toute une jeunesse habituée à l’immédiateté et au digital.

La marque joue sur les mots autant que sur les images. En écrivant « for walking » (pour marcher) sur une paire de chaussures, ou « backpack » (sac à dos) sur un… sac à dos, le design alterne entre évidence et revendication. Cela me fait penser, avec une logique inversée, au célèbre « Ceci n’est pas une pipe » : René Magritte, affirmant ainsi la trahison des images il y a près d’un siècle, fait écho à cette nouvelle culture du streetwear qui interroge et qui agite l’ordre établi du marketing et luxe. On entend souvent que la mode est intemporelle, pourtant avec Off-White, je vous assure que tout est solidement ancré dans les codes de notre époque.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Off-White™ (@off____white)

Sexy, originale, innovante, Off-White est une marque qui ne vous décevra pas et que je vous invite à découvrir sans plus attendre si vous aimez casser les codes et mélanger les styles. D’ailleurs, tout (ou presque) est dit dès son nom : « off white », en anglais, c’est un blanc cassé, un peu ivoire, comme si dès le choix de la marque, son designer avait voulu affirmer que tout mélange est une richesse, pour le luxe autant que pour le streetwear. Off-White est une signature qui s’assume et qui annonce la couleur de la mode pour les années à venir.