Aujourd’hui en France, plus d’un homme sur deux et près d’un tiers des femmes ont déjà succombé, mais comment pardonner l'infidélité ?

Lorsqu’on apprend qu’on a été cocu, évidemment tout notre monde s’écroule, mais comme le prouvent les chiffres, on est loin d’être un cas isolé quand cela nous arrive, et le couple peut sortir de ce cauchemar plus soudé que jamais, oui oui !

Il faut déjà savoir que les réactions masculines et féminines divergent. En effet, un homme pardonnera plus facilement si la femme l’a trompé pour quelqu’un pour qui elle avait des sentiments. Les femmes passeront plus vite l’éponge si ça n’était qu’une histoire de sexe… sans aucun sentiments ! Enfin, si l’un ou l’autre couche pour se remettre avec avec son ex

it was just a kiss

Mais dans les deux cas, ils le vivent plus violemment si la personne avec qui a été commis l’adultère est un proche. La clé de la reconstitution du couple ? La discussion !

Se poser autour d’un verre et s’expliquer calmement sera la base pour comprendre et envisager de pardonner une infidélité. Certaines personnes décident d’expérimenter l’infidélité pour redonner du piquant à leur couple, prenez donc le temps de vous écouter.

Le sexe à l’origine de la plupart des infidélités

Moins de libido de la part de son conjoint et on part se soulager ailleurs… Mais cette baisse de libido est souvent le résultat d’un souci dans le couple : manque d’affection, on ne fait plus d’effort pour plaire, trop de travail. Le manque de communication mène régulièrement à la facilité de l’adultère.

Il faut donc tout déballer et essayer de comprendre là où ça coince pour tenter de reconstruire son cocon.

La question la plus importante à se poser est : « est-ce que mon couple vaut la peine d’être sauvé ? »

Si la réponse est oui, il faudra donc tout mettre en œuvre pour pardonner et aller de l’avant. Un peu de distance ou « un petit break » est souvent bénéfique. On sort, on encaisse, on voit du monde, on en discute avec son meilleur ami, … Il ne faut jamais prendre de décision aussi importante dans la précipitation.

Et si on désire pardonner mais qu’on a du mal à y arriver seul, le conseiller conjugal est une très bonne alternative.

Si la réponse est non, il va falloir vous préparer à mettre un terme à votre histoire et assumer tout ce que cela peut engendrer comme conséquences que le court, moyen et long terme.

Être trompé : quels sont les impacts psychologiques ?

 Vous venez de découvrir l’infidélité de votre moitié ? Vous vous sentez rejeté, abandonné, humilié. Votre univers tout entier vient de voler en éclats. Nous allons voir quels peuvent être les impacts psychologiques d’une telle trahison sur les individus.

Tout d’abord, l’annonce ou la découverte de l’infidélité est un choc émotionnel important. Elle déclenche des réactions primitives telles que la volonté de fuir, la paralysie ou encore une fureur incontrôlable. Le “trompé” réagit de manière impulsive, sans réfléchir, avec une volonté inconsciente de se protéger. Il vit un chaos émotionnel.

Ce cataclysme psychologique peut durer plus ou moins longtemps et dans des intensités différentes selon les personnes. Mais certaines études ont identifié tout de même trois sorties de crise possibles. Pour certains, l’issue psychique sera la rancœur. Le pardon est compliqué à accorder lorsque l’on a été trahi. De nouveaux automatismes sont souvent mis en place. Ainsi, l’on devient plus suspicieux, davantage méfiant.

À lire aussi « L’amour durerait 7 ans, et l’amitié c’est combien ?« 

Cette expérience douloureuse laisse des traces dans le quotidien. D’autres personnes sont davantage dans le déni. Elles mettent ainsi un voile sur leur vécu. Une carapace psychologique plus ou moins épaisse se constitue. Et enfin, pour une partie des trahis, cette expérience est le début d’un nouveau départ. Certains la qualifient même de renaissance. L’objectif est d’en sortir plus fort.

Les thérapeutes se sont emparés de cette problématique si contemporaine. De nombreux individus n’arrivent pas à gérer seuls les conséquences psychologiques d’une infidélité. L’intervention d’un professionnel devient alors nécessaire. N’hésitez pas à consulter votre médecin.