Le jean écoresponsable français, Denim in Progress : Tout ce que vous devez savoir !

Le jean denim est un composant essentiel du dressing masculin. Jules a décidé de revisiter le jean pour l’intégrer dans une démarche écoresponsable sous le nom de « Denim In Progress ». Découvrez la stratégie développée par cette marque vestimentaire pour réduire son impact sur l’environnement.

Plusieurs modèles pour tous les goûts

Jules a déployé une large gamme de jeans « Denim In Progress ». Les clients peuvent sélectionner un pantalon bleu foncé, bleu clair, noir ou encore délavé. Les coupes sont également variées : straight, regular, skinny ou slim. Toutes les envies de mode seront comblées.

La qualité de réalisation des jeans certifiés « In Progress » est réelle. Ces vêtements sont conçus avec soin pour intégrer la garde-robe de n’importe quel homme. Les différents modèles s’adaptent très bien à l’ensemble des morphologies.

Jeans eco-responsables

© Can Stock Photo / Mark2121

L’objectif zéro déchet textile de Jules

Bien au-delà du label « In Progress », la marque souhaite atteindre l’objectif du zéro déchet textile pour ses jeans éco-responsables et éthiques (de Jules), c’est-à-dire ne produire que les produits qui peuvent être vendus en boutiques. Grâce à cette démarche, Jules a économisé près de 1,3 million de pièces en 2019. L’année suivante, ce sont encore 500 000 pièces qui n’ont pas été conçues. Songez ainsi aux économies d’énergie réalisées lors de la production.

Le label « In Progress »

Des collections de vêtements responsables

Les jeans bénéficiant du label « In Progress » sont confectionnés avec des matières durables. Ainsi, ceux-ci sont conçus à base de fibres recyclées. 70 % de la collection Denim de Jules est composée à partir de polyester recyclé et 47 % de celle-ci est fabriquée avec du coton recyclé. Ces matières recyclées sont récupérées sur la production d’anciens vêtements et parmi les chutes de tissus. Plus rien ne se perd dans les ateliers de confection.

En 2022, la collection « In Progress » composait 35 % des produits vendus en boutique. Quant à la collection « Denim In Progress », 70 % d’entre elle est composée à base de fibres recyclées. À l’horizon 2025, la marque française ambitionne de labelliser 50 % de sa collection « In Progress ».

Des matières naturelles respectueuses de l’environnement

Par ces petits gestes simples, Jules économise sur les ressources pour produire les matières essentielles à la confection de vêtements. La marque a décidé encore de privilégier les matières naturelles respectueuses de l’environnement comme le lin. Cette plante ne demande que très peu d’eau pour sa culture. Elle n’a besoin également que d’une faible quantité d’engrais chimiques.

Quant au coton, il est cultivé selon des procédures strictement encadrées, définies par l’agriculture biologique. Ainsi, les consommateurs ont l’assurance d’avoir dans leurs jeans du coton cultivé sans pesticides ni substances chimiques.

Des jeans en bouteilles de plastique recyclées

Certaines pièces sont fabriquées à partir de bouteilles en plastique. C’est ainsi l’assurance d’économiser des ressources aussi précieuses que l’eau et l’énergie. En effet, l’industrie classique du jean nécessite énormément d’eau et l’emploi de nombreux produits chimiques. L’emploi de bouteilles en plastique recyclées permet de réduire l’impact sur l’environnement de l’industrie.

Les risques dermatologiques sont limités ainsi pour les hommes portant ces jeans. Le matériau obtenu ne pose aucun problème pour la respiration du jean et l’évacuation de la transpiration.

Les démarches et exigences liées au label développé par Jules permettent de réduire l’impact écologique de la marque sur l’environnement. La marque vestimentaire contribue ainsi à limiter les effets de ses activités sur le réchauffement climatique.

Tout est noté sur l’étiquette !

Les étiquettes présentes sur l’ensemble des produits permettent aux consommateurs de découvrir la composition des vêtements ainsi que leur mode de fabrication écoresponsable. Ces étiquettes sont vertes. Le site Internet de la marque les présente avec un bandeau vert. Le consommateur est ainsi éclairé lors de ses achats. Un mode de consommation plus respectueux de l’environnement débarque dans une enseigne française de vêtements. C’est le début d’une révolution vestimentaire.