Que vous cherchiez à raviver la couleur de votre jean préféré, à recouvrir des taches tenaces, ou à simplement lui insuffler une touche de fraîcheur, le blanchiment avec de la javel peut être une solution. Cependant, il est essentiel de prendre des précautions pour obtenir les meilleurs résultats sans endommager votre vêtement.

Comment délaver un jean

© Can Stock Photo / Bowonpat

Le matériel nécessaire pour blanchir un jean

Avec les bons outils et précautions, vous pouvez transformer votre jean selon vos désirs tout en préservant sa qualité et son apparence.

Vous allez utiliser de la javel, qui est un produit chimique. Et plusieurs précautions sont importantes pour votre santé et pour ne pas tâcher les vêtements que vous portez en ce moment.

L’eau de javel

L’ingrédient de base pour réussir son délavage est la javel, que l’on peut trouver en supermarché dans tous les rayons droguerie. Globalement, il n’y a pas de différence fondamentale entre les marques. La quantité à utiliser sera minime, donc la plus petite bouteille suffira amplement pour traiter un ou deux vêtements.

Une bassine ou un seau

Assurez-vous d’avoir une bassine ou un seau propre et suffisamment grand pour accueillir votre jean ainsi que la solution de blanchiment. Choisissez un récipient non poreux pour éviter toute réaction chimique indésirable avec la javel.

Mieux encore si vous avez de gros besoins de blanchiment ou une petite salle de bain : faites-le dans votre baignoire. Les revêtements ne craignent rien.

Une spatule pour mélanger

Munissez-vous d’une spatule ou d’un agitateur pour mélanger la solution de manière homogène. Cela garantira que chaque partie de votre jean soit exposée uniformément au mélange, assurant ainsi des résultats cohérents.

Les précautions à prendre

« N’oubliez pas de porter des gants en caoutchouc et de travailler dans un espace bien ventilé pour votre sécurité. Vous pouvez éventuellement investir dans une visière pour protéger vos yeux.

Portez ce jour-là votre tenue de jardinage par exemple ou n’importe quels vêtements qui ne vous tiennent pas à cœur.

De plus, veillez à suivre scrupuleusement les instructions sur l’emballage de la javel pour éviter tout risque de sur-blanchiment ou de dommages aux tissus.

Quelle quantité de javel mettre pour décoler un jean ?

La javel pure va trop attaquer la matière, et à la place d’un effet de couleur, ce sont des trous qui vont apparaitre.

Aussi il vous faut diluer la javel. Le plus simple à retenir : moitié eau, moitié de javel. Par exemple pour un jean dans une bassine ou un seau, vous pouvez mettre 50 centilitres de javel et 50 centilitres d’eau froide.

Si le tissu est plus fin, ou si vous voulez un effet moins marqué, alors vous pouvez diminuer la quantité de javel par rapport au volume d’eau. Je vous déconseille de chercher à trop l’augmenter, sous risque de rendre vos vêtements inutilisables : allez-y graduellement en ajoutant de la javel dans votre eau pour éclaircir votre jean comme vous en avez envie.

Soyez patient : les effets vont commencer à apparaitre au bout de 30 minutes.

Mais plus le jean est foncé (bleu ou noir), plus cela prendra de temps.

Méthode pour délaver son jean selon l’effet souhaité

En entier

Immergez votre jean pour qu’il trempe complètement dans la javel.

L’effet le plus simple à obtenir est de mettre son jean entier dans la dilution de javel que vous avez préparée, sans plus d’étape. Le jean est ainsi imbibé entièrement et la décoloration uniforme.

Seulement une partie du jean

Vous pouvez également délaver seulement une partie de votre jean. Pour reproduire des motifs avec différentes zones,  utilisez la même méthode que sur les colorations des t-shirts, avec des élastiques.

Avec le jean, je vous conseille des élastiques plus solides. La matière se travaille moins bien que le fin coton. Mettez plusieurs élastiques autour du tissu à différents endroits du jean, en leur faisant faire plusieurs tours pour que cela soit bien serré. Ensuite, vous trempez le pantalon dans une bassine comme pour le jean délavé uniformément, pendant 30 minutes. Vous verrez, les zones plissées par l’élastique ressortent plus foncées.

Effet dégradé

Je trouve également une autre méthode intéressante pour obtenir un dégradé, afin que le bas soit plus délavé que le haut du pantalon.

Pour cela,  trempez d’abord les ourlets sur 10 centimètres, puis toutes les 5 minutes vous faites rentrer les jambes du vêtement un peu plus dans le seau. Les ourlets ont dû passer une cinquantaine de minutes dans la javel, mais le haut seulement 10 minutes. Puis là aussi direction le rinçage. Vous pouvez bien sûr inverser le haut et le bas, et même partir du milieu en pliant votre jean avec l’immersion.

Délavage partiel

Enfin, la dernière méthode que je vous conseille est un délavage très partiel. Plus question d’immerger le jean. Cette fois, prenez un grattoir vert, habituellement utilisée pour faire la vaisselle.

Trempez régulièrement le grattoir dedans avant de l’appliquer sur le tissu. En frottant plus ou moins fort les différentes parties de votre jean, vous pouvez faire apparaitre des zones d’usure à différents endroits.

Le rinçage

Il faut abondamment rincer votre vêtement après l’application de la javel, quelle que soit la méthode utilisée. Pour cela, le plus pratique reste la machine à laver. Mais attention à ne pas mettre d’autres vêtements dans la machine sous peine de les décolorer eux aussi, de façon bien moins maitrisée.

Un programme à 30 ou 40° est suffisant, on évite la chaleur. Pareil pour le séchage, à l’air libre et pas au sèche-linge.

Un aller sans retour

L’effet acquis est définitif, et si vous pouvez recolorer un jean avec de la teinture, il restera toutefois les marques du délavage.

C’est la même chose que quand on rétrécit un jean ou à l’inverse on agrandit un jean ; il n’y a pas de retour en arrière.

3.8/5 - (80 votes)