Si vous vous demandez si vous êtes un homme facile, voici quelques pistes pour savoir si tel est le cas !

On entend souvent parler de femmes faciles. Mais l’équivalent masculin existe aussi, même si cela est moins connu ! Vous aimeriez en savoir plus sur ce « Monsieur » et si vous correspondez à ce profil ? On vous explique tout. Vous pourrez ainsi savoir si vous faites partie de ce clan, pas si exclusif que cela en fait.

un homme facile

© Can Stock Photo / gstockstudio

La communication facile, un point capital

Alors oui, une grande majorité des hommes sait aborder une demoiselle et entamer une conversation sans trop se prendre la tête.

Mais avec l’homme facile, c’est un tout petit peu différent. Si vous vous adressez à cette hypothétique « proie » avec un entrain non simulé, que les mots sortent très facilement, vous avez déjà une chance pour être un garçon facile. Celui-ci doit donner l’impression de pratiquer « l’art subtil de la drague » comme s’il était un maitre dans le domaine de la séduction facile. Aucune hésitation dans ses propos. Il sait ce qui va toucher l’autre et n’a aucune hésitation à aller droit au but. Un brin macho, il sait parfaitement séduire pour arriver à son but. Si vous savez précisément quoi sortir pour capter l’attention de quelqu’un sans avoir à y réfléchir de longues heures, si votre discours est simple, clair et ciblé, vous avez de fortes chances d’être un séducteur professionnel et donc probablement un homme facile.

Mais attention pour que vous prouviez votre appartenance à ce groupe, votre approche ne doit pas simplement se fixer sur la connaissance de l’autre (qui somme toute n’est pas votre passion). Vous ne sortez pas votre joli discours pour un simple verre ! Le seul et unique but de cette action (et pour résumer de l’homme facile), c’est évidemment de passer au lit avec la miss. Alors pas de timidité. Vous êtes direct. C’est une caractéristique de l’homme facile. Il n’a pas froid aux yeux.

Vous êtes clair !

Donc, un des critères pour vous définir comme un homme facile va passer par l’approche. Mais celle-ci ne se fait naturellement pas n’importe comment. Pas de doux discours à propos de la pluie et du beau temps. Non, vous n’avez pas le temps pour cela.

Quelques compliments, sans aucun doute (il faut bien mettre la demoiselle ou le damoiseau en confiance tout de même), mais vous êtes direct et votre interlocuteur/trice saura immédiatement votre projet. En un mot : le sexe ! Et pour cela, pas la moindre once d’hésitation. Vous êtes sûr de vous et de votre capacité à séduire. Impossible pour l’autre de ne pas succomber. Et vous en êtes persuadé. L’homme facile n’a peur de rien et n’hésite pas. Il fonce, car il sait que cela va aboutir à faire ce qu’il veut (vous voyez de quoi on parle ?).

L’homme facile va donc très rapidement proposer à l’autre un plan sexe sans aucunement rougir. Il sait ce qu’il veut et va le proposer sans la moindre gêne. Point à la ligne. Il présente un trop-plein d’assurance inégalé et n’a peur de rien. Il sait qu’il plaît et que personne ne peut lui résister. Après tout il ne désire qu’un plan sexe et s’il ne revoit pas l’autre après, cela n’a aucune importance. Bien au contraire !

Votre certitude quant à l’issue de votre plan séduction peut même s’avérer touchante tant vous êtes persuadé que cela finira au lit. Vous n’avez qu’un seul et unique but : coucher, même si vous ne connaissez absolument pas l’autre (vous avez eu le temps de lui demander son prénom ? Non, on s’en doutait !). Vous donnez de très nombreuses informations sur vous sans attendre (votre numéro de téléphone en tête). Mais vous pouvez aussi obtenir ces mêmes informations vite et bien si vous pensez que l’autre sera ainsi plus en confiance, vous semblez bien être un homme facile (et dégourdi !).

Votre physique, ça compte ?

Y a-t-il un portrait-robot de l’homme facile ? Bon, c’est une évidence : non. Mais on a quand même pu constater que l’homme facile n’est pas excessivement beau ni laid. Il est (désolé les gars) banal, tout simplement. Mais il est si sûr de lui qu’il en devient beau.

Il a la certitude que son aura va de toute façon faire des miracles. Et cette certitude va faire des miracles !

Alors, tout comme avec une fille facile, l’homme facile y va franco et même s’il n’est pas Brad Pitt, il s’en moque. Il s’adresse à toutes les femmes qui lui plaisent. C’est lui qui devient le maitre du jeu, c’est lui qui décide à qui il va parler. Et même s’il a un visage vraiment très passe-partout, il s’en fiche totalement. Il est tout à fait conscient qu’il ne sera jamais monsieur univers, mais cela n’a aucune importance. Il sait qu’il peut faire des miracles, il l’a déjà fait des « millions » de fois. Alors s’il a repéré une cible potentielle, il fonce, c’est tout. Et si l’autre, en face, ne semble pas attiré par lui, il ne va pas miser sur son physique, mais sur sa prestance et son bagout. Et cela marche. Car pour être un homme facile, il faut que le résultat attendu soit obtenu, même si, il faut bien l’avouer, on est moche !

Une assurance à toute épreuve ?

Jusqu’à présent, ce que l’on a vu de l’homme facile pourrait laisser penser que c’est un homme incroyablement sûr de lui, sans la moindre faiblesse. LE mâle qui les fait toutes tomber dès qu’il ouvre la bouche !

Mais en fait, ce n’est pas vraiment le cas.

Si vous êtes du genre à commettre des erreurs dès que vous ouvrez la bouche, à avoir envie de pleurer dès que l’autre vous quitte, vous pouvez quand même être un homme facile !

Lorsqu’il s’adresse à une proie, il va sortir parfois de véritables inepties ! S’il dit que l’autre est belle (ou beau), c’est qu’il le pense vraiment à l’instant précis. Il est totalement à son job de séducteur, mais en même temps, il pense vraiment ce qu’il dit ! Ce double jeu peut parfois lui poser problème, car l’autre peut se concentrer sur la partie « on s’attache » sans vouloir comprendre que l’homme facile est particulièrement versatile. Et que s’il dit qu’il aimerait bien passer quelques jours avec elle pour « voir », il le pense, mais simplement quand il le dit.

Après la phase de séduction, il aura oublié qu’il avait proposé un plan sérieux. Il peut sembler incertain et même peu sûr de lui, s’il doit ramer. Mais il aura oublié cette faiblesse dès qu’il va repartir en chasse. Il a une idée en tête : coucher et passer à l’action sans attendre. Il peut aussi être une véritable girouette et passer du plan mariage au plan sexe en quelques secondes !

Un Don Juan moderne ?

Alors un homme facile c’est quoi au juste ? Si vous voulez passer quelques heures à batifoler avec une femme ou un homme et que vous ne voulez que cela. Si vous passez au plan d’attaque sans perdre de temps et que vous savez séduire, même avec vos faiblesses. Si vous réussissez à obtenir de très nombreuses informations très vite et très facilement. Et évidemment si vous cumulez les expériences sexuelles, il semblerait bien que vous soyez un homme facile. Si en plus vous ne rappelez pas vos victimes rapidement (il vous faut au minimum 3 jours pour cela, voire même, il faut bien l’avouer, vous ne rappelez pas du tout), vous avez là toutes les preuves.

Vous faites l’éloge de la facilité et ne voulez rien prévoir. Une proie en vue ? Très bien, vous passez à l’attaque sans vous prendre la tête. Pas de planification, juste l’envie de passer à l’acte ! Alors, il semblerait bien que l’on puisse vous catégoriser comme homme facile.

5/5 - (3 votes)