Pour la choisir, la nouer et la porter, voici tous mes conseils pour savoir comment porter une cravate avec classe.

La cravate est un élément indispensable de la garde-robe masculine. Elle est un accessoire de mode versatile, intemporel et élégant qui permet à la fois de se conformer à une tenue correcte exigée quand elle est sobre ou de se démarquer quand elle est plus originale. Mais alors Comment porter une cravate ?

Si elle va forcément de pair avec une chemise, elle n’est plus obligatoirement associée à une veste et un pantalon de costume sur mesure ou non, et se porte aujourd’hui aussi avec un jean et un gilet pour un look moins formel.

comment porter une cravate
Photo : Jérôme C.

Comment choisir ma cravate ?

Comme ma tenue, le choix de ma cravate va dépendre de plusieurs éléments : dois-je m’habiller de manière formelle ? Est-ce une grande occasion ou bien pour une sortie détente ?

De manière générale plus la situation est formelle, plus un choix classique s’impose : cravate en soie de couleur sobre, motifs classiques tels que les rayures ou les pois.

Les motifs, les textures et les jeux de matières peuvent aussi être un moyen de rendre une tenue décontractée à la fois élégante et originale. Le mieux est d’avoir plusieurs cravates qui peuvent s’adapter à différentes situations et tenues.

Outre le style, il est essentiel de respecter quelques règles pour choisir une cravate. Pour choisir sa longueur, je regarde si quand je la noue, sa pointe couvre très exactement le bouton de mon pantalon ou arrive au milieu de la boucle de ma ceinture (si je porte un pantalon classique à taille moyenne).

Pour les costumes décontractés ou pantalons taille basse ou taille haute, j’évite de porter une cravate, à moins que la taille ne soit effacée par un gilet qui ne laisse apparaitre que le haut de la cravate.

Pour la largeur, je fais attention qu’elle aille avec ma chemise autant qu’avec ma veste pour créer un ensemble cohérent : la cravate ne doit pas être plus large que les pans de ma veste et doit s’adapter au col de ma chemise.

Une fois ma tenue et ma cravate choisie, comment faire pour la nouer ?

Il existe plusieurs manières de nouer une cravate : le nœud double, le nœud Windsor, le nœud demi-Windsor, le nœud pratt, le petit nœud, le nœud atlantique, le nœud Eldredge, le nœud Onassis, le nœud trinitié, le nœud ascott et le très connu nœud papillon.

Il n’est pas nécessaire de tous les connaitre, certains étant particulièrement complexes. Si je devais choisir une base solide, j’en choisirais trois qui s’adaptent à la plupart des situations et sont relativement faciles à exécuter : le nœud simple, le nœud double et le Windsor.

Une fois acquis ces nœuds basiques, je peux m’amuser à en apprendre d’autres qui apporteront sophistication et complexité à ma tenue de manière subtile.

Le nœud simple est un nœud rapide à exécuter, facile et convient à la plupart des cols. En fonction du type de cravate, son rendu sera plus ou moins large. Grâce à cette versatilité, il s’adapte bien à toutes les morphologies et presque toutes les occasions.

Le nœud double est un nœud simple dont le pan large fait un tour de plus autour du petit pan lors de l’exécution du nœud. Il est donc plus large que son petit frère le nœud simple. Petit bémol : il faut faire attention à ne pas le choisir pour les cols les plus fins ainsi que les cravates en tissus épais au risque de paraître disproportionné.

Le nœud Windsor est le nœud le plus sophistiqué et le plus complexe à réaliser de cette sélection classique. Relativement imposant, il se porte avec un col bien ouvert et est une démonstration de style.

Comment savoir si je porte bien ma cravate ?

En restant dans une logique de proportion, il est peu probable de se tromper dans son choix et de ne pas arriver à comprendre comment porter une cravate. Toutefois même si je peux jouer avec les codes, il est indispensable que la chemise et la cravate fonctionnent ensemble pour ne pas tomber dans le mauvais goût.

Quelques détails sont à vérifier si je veux que le résultat soit parfait : le nœud est bien serré et maintient bien mon col, le pli à la base du nœud de la cravate en forme de goutte est bien défini, le petit pan n’est pas visible quand je bouge et ma cravate est maintenue bien droite grâce une pince à cravate.

Enfin je conseille de choisir une pochette qui contraste légèrement avec la cravate par le rappel d’une couleur, d’une texture et de ne pas hésiter à porter un foulard ou tout autre accessoire qui viendrait relever la tenue de manière originale et subtile.