Mécanicien dans l'âme, vous souhaitez changer vos amortisseurs ? Voici comment changer ses amortisseurs en 10 étapes.

Votre voiture a-t-elle besoin d’un entretien spécifique ? Par exemple, est-ce que vous ressentez plus de secousses qu’auparavant lorsque vous l’utilisez même si vous venez de chn? Si la réponse à cette question est oui, cela veut sûrement dire que vous avez besoin d’effectuer le changement des amortisseurs. Mais pourquoi est-ce si important de les changer et comment le faire ? Dans cet article, nous allons répondre à ces questions.

Comment changer les amortisseurs

© Can Stock Photo / anatolir

Pourquoi changer ses amortisseurs et à quoi servent-ils ?

Les amortisseurs ont pour rôle d’assurer une conduite confortable en amortissant les chocs et secousses causés par la route. Avec des amortisseurs de qualité, vous pouvez donc conduire en toute sécurité et confortablement en ne ressentant pas les secousses.

Malheureusement, comme la plupart des accessoires ou éléments de voiture, les amortisseurs ont une durée de vie, et donc, s’usent avec le temps. Si vos amortisseurs sont usés, vous ressentirez des secousses importantes, ce qui est vraiment désagréable pour la conduite et peut même être dangereux. Je vous explique en 10 étapes tout sur le changement amortisseurs voiture !

Étape 1 : Achat des nouveaux amortisseurs

Lorsque vous désirez effectuer le changement de vos amortisseurs, la première chose à faire, c’est de se procurer de nouveaux amortisseurs. Pour plus de simplicité, vous pouvez opter pour des amortisseurs pré-assemblés afin de ne pas avoir à démonter les ressorts de vos amortisseurs.

Lorsque vous achetez de nouveaux amortisseurs, vous pouvez profiter de ce moment pour effectuer une amélioration. En effet, selon le véhicule, il est possible de remplacer les amortisseurs standards par des amortisseurs bitubes, efficaces sur des véhicules tout terrain, des amortisseurs monotubes ou encore des amortisseurs à réservoir. Avant de faire un tel choix, je vous conseille de vous renseigner sur le type d’amortisseurs qui sera le plus efficace pour votre véhicule.

Étape 2 : Surélévation du véhicule et retrait de la roue

Une fois les amortisseurs en main, vous n’avez plus qu’à commencer la manipulation pour retirer les anciens amortisseurs. Pour attaquer ces travaux, la première chose à faire, c’est de surélever le véhicule à l’aide d’un cric, afin de pouvoir facilement atteindre les amortisseurs, et donc pouvoir les retirer. Une fois la voiture surélevée, il suffit de démonter la roue afin de pouvoir accéder à l’amortisseur.

Étape 3 : Nettoyage de la zone de l’amortisseur

Une fois la roue retirée, il est important de nettoyer la zone de l’amortisseur, et plus précisément la zone où se trouvent les boulons afin d’y voir plus clair et de pouvoir dévisser les boulons plus facilement. Pour cela, je ne peux que vous conseiller la WD40, qui est un dégraissant très efficace, et qui permet donc de dégraisser les écrous pour les retirer avec plus de facilité.

Étape 4 : Retirer les écrous de l’amortisseur usé

Une fois la zone bien nettoyée, vous pouvez vous attaquer au retrait de l’amortisseur usé. Pour cela, vous devez retirer les écrous présents. Il est important de savoir que certains écrous de fixations se trouvent dans le revêtement intérieur du coffre. C’est pourquoi, afin de savoir parfaitement où ils se trouvent, il faut toujours regarder sur le manuel d’entretien du véhicule. Une fois l’information apprise, vous n’aurez plus qu’à retirer les écrous à l’aide d’une clé adaptée.

Étape 5 : Séparer l’amortisseur de la jambe de suspension

Une fois tous les écrous retirés, vous pouvez maintenant séparer l’amortisseur de la jambe de suspension. Pour cela, vous devrez retirer l’écrou qui fixe l’amortisseur à la jambe de suspension. Il est parfois difficile de le retirer, c’est pourquoi je vous recommande l’utilisation d’une clé à douille, voire même un fendeur, si celui-ci est trop dur à retirer. Si cela paraît impossible, j’ai une autre méthode à vous proposer, c’est l’utilisation du chalumeau, afin de chauffer l’écrou et de pouvoir le sortir plus facilement.

Étape 6 : Retirer l’amortisseur usé

Une fois ce dernier écrou retiré, vous pouvez retirer complètement l’amortisseur afin de pouvoir procéder à l’installation du nouvel amortisseur. Pour cette étape, vous pouvez en profiter pour redonner un petit coup de WD40 afin de bien dégraisser la zone. S’il a du mal à venir, vous pouvez effectuer des secousses afin de l’aider à sortir… Et puis si ça ne vient toujours pas, il ne vous reste que l’option du marteau pour le faire sortir… Je peux vous le dire, efficacité garantie !

Étape 7 : Positionnement du nouvel amortisseur sur la jambe de suspension

L’amortisseur usé étant retiré, vous pouvez maintenant passer à l’étape de l’installation du nouvel amortisseur. Il suffit donc de réitérer les étapes précédentes, mais dans l’autre sens. Pour cela, positionnez d’abord le nouvel amortisseur sur la jambe de suspension. Il faut en premier lieu comprimer l’amortisseur afin que celui-ci puisse rentrer dans son emplacement. Cette action est généralement difficile à réaliser, c’est pourquoi je vous conseille de demander à quelqu’un de vous aider, car un bon coup de main n’est jamais de trop.

Étape 8 : Installation de la barre stabilisatrice et serrage des écrous

Si vous avez dû retirer la barre stabilisatrice, vous devrez donc la réinstaller et donc resserrer les écrous, mais cela doit se faire manuellement, sans trop serrer. Une fois les écrous serrés, il faut donc resserrer manuellement un par un tous les écrous fixant l’amortisseur, mais sans trop serrer, puisqu’il y a toujours un couple de serrage à respecter. Il faut serrer seulement de façon à ce que l’amortisseur tienne en place.

Étape 9 : Fixer l’amortisseur

Une fois que l’amortisseur et la barre stabilisatrice sont bien en place, et que les écrous aussi ont été serrés manuellement sans trop forcer, vous pouvez vérifier le bon positionnement de votre amortisseur. Une fois cette vérification effectuée, pensez à regarder sur le manuel d’entretien du véhicule la valeur du couple de serrage à respecter afin de fixer complètement l’amortisseur. Une fois ces valeurs connues, vous pourrez donc serrer tous les écrous à l’aide d’une clé dynamométrique afin de respecter celles-ci.

Étape 10 : Essai du véhicule sur route

Les amortisseurs étant installés, vous pouvez donc descendre la voiture, tester à la main les nouveaux amortisseurs en vous appuyant sur le capot de votre voiture. Mais pour un essai beaucoup plus efficace, je vous conseille de toujours faire un essai sur route afin de vérifier le bon comportement de votre véhicule.

Il est notamment important de vérifier l’absence de secousses lors de cet essai. Si vous ne ressentez rien, c’est que vous avez installé vos nouveaux amortisseurs avec brio, et que votre voiture est donc prête à avaler de nombreux kilomètres.