La commercialisation des produits au CBD sont en plein essor. Voici ce qu'il faut savoir avant de choisir son mode de consommation.

Le CBD, parfois appelé « cannabis allégé », n’en finit pas de faire parler de lui pour ses effets bien-être sur le corps et l’esprit. Sa consommation provoque une relaxation psychique et musculaire sans les inconvénients de son cousin psychotrope, le THC. Tous les deux sont les composants d’une même plante : le chanvre. Je vous confie ici 10 choses à savoir absolument pour faire le tour de la question sur la fleur de CBD. Suivez le guide.

10 choses a absolument savoir sur la fleur de CBD

© Can Stock Photo / hKuprevich

1. Le Cannabis Sativa L. pour le botaniste

En botanique, le chanvre s’appelle cannabis sativa l. (en latin : « chanvre cultivé », tout simplement). C’est une plante herbacée annuelle de la famille des cannabinacées. Trois sous-espèces sont répertoriées. Le chanvre sauvage en Asie du Sud-Est peut mesurer plusieurs mètres de haut. Le chanvre indien (cannabis sativa indica), très chargé en THC (delta9-tétrahydrocannabino), est connu pour ses effets psychotropes. Enfin, le chanvre industriel, issu de croisement génétique, riche en cannabidiol et pauvre en substance toxique.

2. Les bienfaits du cannabidiol (CBD)

En Inde, en Chine et en Grèce notamment, la médecine traditionnelle utilise le chanvre et les vertus du cannabidiol pour ses effets relaxants depuis des siècles. Ce n’est qu’en 1963 que les chimistes ont identifié sa molécule. Le CBD redevient aujourd’hui un vrai produit de bien-être aux multiples vertus. Contrairement au THC, il n’a pas d’effet planant, il n’est pas addictif ni psychotrope. On la trouve principalement dans la fleur et les feuilles adjacentes du cannabis sativa l.

Le CBD, bien dosé, a des effets relaxants sur les muscles, favorise l’endormissement et diminue tous les symptômes aggravés par des nuits sans sommeil (humeur, digestion, santé générale). Il réduit les douleurs et l’inflammation. Des études scientifiques américaines ont démontré ces 5 dernières années son bénéfice. Lorsqu’il est activé en médicament, il permet de lutter contre l’épilepsie, les douleurs chroniques, les troubles du sommeil, l’autisme, la sclérose en plaques ou encore la maladie de Parkinson.

3. Le CBD, comment ça marche ?

Comme vous le savez, notre cerveau, comme l’ensemble de notre corps, fonctionne (et dysfonctionne parfois) en raison d’une multitude de réactions chimiques. Un certain nombre de plantes, dites adaptogènes, peuvent aider le corps à s’adapter à son environnement extérieur en modifiant ces réactions chimiques. On évoque souvent le ginseng, le romarin par exemple. Le chanvre avec son cannabidiol peut avoir des effets similaires. On dit qu’il est psychoactif. Le cannabidiol, transporté dans le sang, arrive au cerveau. Il agit sur les récepteurs à la dopamine et à la sérotonine et « endort » littéralement l’enzyme chargé de déclencher le stress. En modulant la réaction de notre cerveau, il provoque l’apaisement en situation de tension physiologique ou physique comme la douleur, etc. Tous les maux générés par le stress (jusqu’au trouble alimentaire) peuvent s’en trouver améliorer.

4. Un engouement renouvelé pour le CBD

Conséquence immédiate du point n° 3 : le CBD devient un vrai produit star. Les producteurs, les fabricants de produits dérivés, les laboratoires qui testent les dosages, les distributeurs ont développé des gammes infinies qui se vendent comme des petits pains. Chacun peut trouver sa formule, adaptée à son mode de vie, à son besoin, en toute sécurité. Dans certains pays, des usages haut de gamme se développent, comme aux États-Unis. Certains experts proposent même une prise en charge individuelle, avec coaching pour exploiter de manière optimale le CBD. Des huiles, des tisanes, de la poudre pour agrémenter vos plats : tout est proposé.

5. La France, 4e producteur mondial

En France, la filière, de la culture à la commercialisation, est en train de s’organiser et génère déjà des centaines de millions d’euros. Pendant des siècles, le chanvre a fait partie des cultures de base en France, avant d’être petit à petit abandonné. Elle revient en force, pour de nouveaux usages : les produits de bien-être, mais aussi les matériaux d’isolation écologique pour les bâtiments !

Concernant les produits bien-être, les pouvoirs publics français exigent une concentration maximum de 0,3 % de THC, et est très contrôlé. Les boutiques doivent disposer des certifications de concentration.

6. Les formes à privilégier et éviter

Comme n’importe quel aliment, médicament, cosmétique, la façon dont vous consommez la fleur de cbd doit tenir compte de votre métabolisme, de votre âge, de votre poids et de votre tolérance. Je vous conseille de prendre les fleurs en tisane, huiles, résines concentrées pour l’alimentation. L’action nécessite que le cannabidiol passe dans le sang, l’inhalation est la voie la plus courte et sans effet secondaire sur les organes. Je vous conseille d’éviter de le fumer : c’est dangereux pour la santé, même avec du CBD ! Commencez par des concentrations faibles puis augmentez si besoin. Les produits CBD peuvent diminuer l’efficacité des médicaments antiépileptiques, anticoagulants, immunodépresseurs ou la méthadone.

7. Une utilisation ancestrale

Le saviez-vous ? Gutemberg a imprimé sa première bible sur du papier de chanvre. Jusqu’à l’essor du coton, le chanvre était LA matière star pour les vêtements (dont les premiers jeans). Les bateaux partis d’Europe vers le Nouveau Monde étaient équipés de voiles en toile de chanvre, de cordage en fibre de chanvre, etc. Les champs de chanvre étaient partout en Europe. Aujourd’hui la France est le 4e producteur mondial après la Chine, le Canada et les États-Unis. La culture est interdite pour les particuliers.

8. La filière bio, pour le CBD aussi

Dans la grande famille du cannabis légal, vous trouvez vraiment de tout. Sachez qu’en France, l’importation de produits hors Union européenne est interdite. La qualité, le goût, la concentration dépendent du mode de production. Le CBD est commercialisé sous forme d’huile ou de résine grâce à un procédé d’extraction industrielle. Concernant la plante elle-même, on distingue deux grands modes de culture : outdoor et indoor. Le chanvre produit en serre (indoor) est souvent de meilleure qualité, avec un meilleur rapport qualité/prix, parce que contenant moins de pesticides. Les productions française, italienne et suisse sont de très bonne qualité.

9. Quelques recettes

Je vous conseille un mode de préparation très intéressant qui décuple les effets relaxants : l’infusion. Voici une recette : utilisez le CBD moulu ou haché et ajoutez-le à de l’huile de coco ou du beurre non salé, deux matières grasses sans goût. Versez dans un verre d’eau chaude. La molécule de CBD est soluble dans la matière grasse. Vous pouvez l’utiliser pour le vapotage bien réglé en température et sans tabac, qui annule l’effet relaxant. Vous pouvez l’aromatiser (vanille, caramel, camomille).

Quelle que soit la méthode, l’effet durable commence au bout d’une heure et peut durer pendant 7 heures

10. Ne pas abuser des bonnes choses

Le CBD est soluble dans le gras. L’un des organes qui en contiennent le plus est votre cerveau. Un usage excessif (ou trop dosé) va provoquer un stockage dans les tissus cérébraux. Attention alors à la surdose qui provoquerait somnolence et baisse de la vigilance.

Vous cherchez à retrouver un esprit serein et un corps détendu ? Vous voulez en finir avec le stress et tous ces effets secondaires ? Alors je vous invite à pousser la porte d’une boutique spécialisée en fleur de CBD. Choisissez la qualité, prenez le temps de tester, les dosages et les produits. Votre corps et votre esprit vous diront merci.