Comment être dédommagé en cas de vol retardé ou annulé et recevoir jusqu'à 600€ d'indemnités par passager ? Je vous explique tout !

retard annulation vol

Imaginez, des mois de boulot par-dessus la tête, des dossiers accumulés, vous avez enfin pu vous offrir les vacances de vos rêves ! Deux semaines sous le soleil, les pieds dans l’eau, et des restos à gogo.

Mais ce tableau parfait était sans compter sur le caprice des transports… Et oui, votre vol est retardé ou annulé ! Même si vous avez payé votre voyage avec une carte American Express, voir même avec la carte American Express Air France Platinum qui proposent des assurances voyage et bagages haut de gamme, votre droit à une compensation de s’annule pas pour autant.

Nous allons voir ensemble dans cet article, quels sont vos droits en tant que passager européen, mais nous verrons également que vous pouvez obtenir jusqu’à 600 € en cas de retard ou d’annulation de votre vol.

Droit des passagers européens

Sachez que, en droit européen, il existe un règlement concernant le droit des passagers européens appelé CE 261. Ce règlement oblige les transporteurs aériens à indemniser leurs passagers en cas de retards prolongés, d’annulation ou d’embarquement refusé.

A lire aussi Vol Montréal-Paris : Comment j’ai perçu un dédommagement pour retard de vol de 600 € ?

Sont concernés tous les vols au départ des aéroports situés dans l’Union européenne : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède, mais également la Norvège, l’Islande ou la Suisse et les régions appelées ultra-périphériques, c’est-à-dire la Martinique, la Guadeloupe, la Guyane française, la Réunion, Saint-Martin, Madère et les Açores et les Îles Canaries.

Cette loi s’applique quelle que soit la destination du vol et la nationalité du transporteur aérien.

Obtenez jusqu’à 600 € en cas de retard ou annulation de votre vol

Pour être éligible à une indemnisation dans le cadre d’un retard de vol, les règles sont les suivantes :

  • A partir de 2 h ou plus pour les vols de moins de 1500 km
  • A partir de 3 h ou plus pour les vols entre 1500 km et 3500 km et tous les vols intracommunautaires de plus de 1500 km
  • Dès 4 h ou plus pour les vols de plus de 3500 km

Le montant de l’indemnisation en cas d’annulation ou de retards diffère selon la zone ou le vol s’effectue et sa zone de départ.

Pour les vols dans l’Union Européenne, opérés ou non pas une compagnie Européenne

  • Jusqu’à 1500 km : 250 €
  • A delà de 1500 km : 400 €

Pour les vols hors de l’Union Européenne au départ de l’UE vers l’UE ou le monde, opérés ou non pas une compagnie Européenne

  • Jusqu’à 1500 km : 250 €
  • De 1500 km à 3500 km : 400 €
  • Plus de 3500 km : 600 €

Attention ! Si votre vol arrive depuis un pays hors de l’UE et est opéré par une compagnie hors UE, cela ne fonctionne pas.

Par exemple, un vol Los Angeles – Paris sur Delta Airline n’est pas soumis aux règlements européens concernant l’indemnisation des passage. En revanche, si vous prenez Air France sur le même trajet, les règles s’appliquent.

Si votre vol est en retard ou est annulé, pensez à prendre quelques petites précautions pour avoir tous les éléments en main :

  • Conservez votre carte d’embarquement ou n’importe quel document prouvant votre voyage
  • Renseignez-vous sur les raisons de l’annulation ou du retard du vol
  • Notez l’heure d’arrivée du vol à votre destination finale
  • Conservez les tickets de caisse de toutes les dépenses réalisées
  • Ne signez aucun document vous faisant renoncer à vos droits à l’indemnisation en cas d’annulation ou retard du vol

Quels sont les manières pour être indemnisées et faire sa réclamation à une compagnie aérienne ?

S’adresser directement à la compagnie aérienne

Elle est tenue d’informer ses passagers de leurs droits en cas de retard ou d’annulation. Il faut tout d’abord leur adresser un formulaire de plainte européen relatif au droit des passagers aériens que vous pourrez trouver sur le site de la compagnie aérienne concernée.

Utiliser un site spécialisé en retard et annulation de vol

La deuxième façon pour être indemnisé est de vous adresser à des plateformes telles que AirHelp qui prendra en charge l’ensemble de votre démarche.

Vous n’aurez rien à gérer, ce qui est un véritable soulagement. Cependant, en échange, elles prendront une participation sur votre indemnisation. L’ouverture du dossier est gratuit et le délais moyen d’indemnisation est de 2 à 3 mois.

Demandez gratuitement votre indemnité via AirHelp.com

J’espère avoir pu vous donner tous les renseignements nécessaires concernant l’annulation ou le retard de votre vol.

Je sais, cela ne vous rendra pas vos vacances idylliques, mais vous pourrez peut-être au moins rentrer dans vos frais et être quelque peu consolé. N’oubliez-pas que certaines cartes ou programmes de fidélités vous permettent d’accéder aux salons des aéroports, cela ne vous changera pas la vie mais l’attente y sera moins stressante.