La route qui mène de San Francisco à Las Vegas est riche de lieux fabuleux à découvrir, voici quelques idées pour votre road trip !

Peut-être avez-vous très envie de découvrir la Californie et la Côte ouest-américaine. Pour vous simplifier votre voyage, je vous ai donc préparé un petit guide pratique des lieux à ne surtout pas manquer lors de votre périple. Bon voyage !

Un voyage mythique

La Côte Ouest fait rêver. Des plages de rêve, des déserts incroyables, des villes impressionnantes. Il est donc tout à fait normal de vouloir en connaître plus et de partir à l’aventure dans ce secteur des États-Unis. Plusieurs possibilités s’offrent alors à vous pour explorer les lieux. Et parmi celles-ci, la route qui rejoint San Francisco à Las Vegas est un choix optimal pour découvrir au mieux les merveilles locales.

Si vous avez peu de temps sur place, mieux vaut opter pour l’avion. Plusieurs vols sont proposés par jour entre les deux villes. Évidemment, c’est une façon d’explorer moins complète, mais on peut néanmoins voir de superbes paysages depuis le hublot.

Pour les plus aventuriers, il est aussi possible de parcourir les 900 kilomètres en voiture ou en vélo, voire même si rien ne vous arrête, à pied !

Optons pour la solution la moins fatigante et embarquons en voiture pour Vegas. Vous trouverez très facilement de nombreuses agences de location de voiture de toutes sortes à San Francisco.

Pour conduire aux États-Unis et louer votre véhicule, vous devez avoir plus de 21 ans (et parfois 25) et posséder le permis de conduire, pas besoin du permis international. Complétez avec un passeport et une carte bancaire et vous voilà prêt.

Un petit conseil : n’oubliez pas qu’aux États-Unis, la boîte de vitesses automatique est reine. Il faudra donc vous entrainer un peu à son maniement, mais beaucoup

Les routes américaines sont de très bonne qualité. Mais si vous décidez de quitter les itinéraires principaux, vous pourriez avoir besoin d’un 4X4 pour sillonner les petits chemins. Pensez-y avant de louer votre véhicule.

L’idéal est de prévoir une semaine pour rejoindre les deux villes américaines. Vous pouvez évidemment raccourcir votre temps sur place, mais il faudra de toute façon au minimum 4 jours pour réaliser le circuit.

Sur l’itinéraire, de nombreux hôtels et restaurants sont disponibles. L’itinéraire que je vous propose est possible de juin à octobre, dates qui correspondent à l’ouverture du Col Tioga.

Que faire sur la route de San Francisco à Las Vegas

Sur le port de San Francisco

Une promenade à San Francisco

Vous pourrez ainsi voir le célèbre Golden Gate Bridge, les musées, Chinatown ou encore grimper à bord du mythique cable car. Une fois la ville mieux connue, vous pourrez la quitter. Explorez aussi la prison d’Alcatraz. Pour faire des économies sur vos activités, je vous suggère le San Francisco City Pass.

Même si la ville est gigantesque, elle reste de taille humaine ! Pour en profiter au mieux, prévoir 2 jours au minimum sur place est une bonne idée. Il est temps de partir à présent !

Un voyage dans le passé

La première étape vous fera passer par les collines des Sierra Nevada Foothills. C’est un léger détour de votre itinéraire, mais cela vaut le coup. Dirigez-vous vers Jamestown et immergez-vous dans l’histoire de la ruée vers l’or. Vous visiterez alors des villages construits pour l’occasion en quelques mois et pourrez vous initier à l’orpaillage en rivière.

Après ce voyage dans le temps, remontez en voiture et direction un célèbre parc.

Le Yosemite Park et la Sierra Nevada

C’est par l’entrée ouest que vous pénétrerez dans le mythique parc. Si vous avez le temps, je vous conseille de réserver une ou deux nuits sur place pour mieux explorer le lieu incroyable.

Vous pourrez ainsi passer de longues minutes à vous émerveiller dans un décor de rêve à Glacier Point, El Capitan, Half Dome ou Merced Grove. N’oubliez pas non plus de découvrir les superbes séquoias à Mariposa Grove.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Yosemite National Park (@yosemitenps)

Longer la Tioga Rd

Pour traverser le parc et rejoindre Vegas, vous emprunterez la Tioga road (CA 120) dans un décor de haute montagne. Faites une pause à Olmsted Point d’où vous verrez le Half Dome. Je vous recommande aussi de rejoindre Soda Spring. Vous devrez marcher une heure, mais cela en vaut la peine. Vous suivez la belle rivière jusqu’aux cabanes historiques et pourrez vous immerger dans une nature incroyable.

Camper dans le Yosemite Park

Si vous avez pour projet de rester longtemps dans le parc, pourquoi ne pas y camper ? De très nombreux sites de camping y sont présents.

Il est temps à présent de quitter ce superbe parc pour découvrir d’autres paysages!

Empruntez la 395 et découvrez Bridgeport, Lee Vining ou encore Mammoth lake. Faites là encore un petit détour vers Devil’s Postpile où le décor composé de colonnes de basaltes vertigineuses est surprenant tout comme Momo Lake, un lieu où vous aurez l’impression d’être sur une autre planète.

Si vous pouvez vous le permettre, vous pouvez aussi faire un petit tour dans la ville fantôme de Bodie, un site fascinant. Poursuivez ensuite votre route.

La Sierra Nevada vous attend. Quelques étapes sont incontournables sur cet itinéraire, comme par exemple Lone Pine qui se situe juste après la sortie de la Vallée de la Mort, site légendaire.

La Vallée de la Mort, un immanquable

Ce parc national mérite également une visite plus complète qu’un simple passage rapide. Le parc s’étend sur plus de 700 km², il est donc nécessaire de faire une sélection pour ne pas y passer un mois entier ! Vous pouvez ainsi vous émerveiller devant la faille Owens, à la sortie Est du lieu.

J’ajouterai le Lac Tahoe à votre programme découverte et bien sûr la célèbre Vallée de la mort. Ce site est tout simplement impressionnant.

Vous pourrez ainsi faire une halte au cratère du volcan Ubehebe, paresser au Dante’s view (un coucher de soleil est ici incontournable) ou être envoûté par le lever de soleil à Zabriskie Point. Vous pouvez aussi rejoindre le point le plus bas des États-Unis : Badwater qui se situe à -86 m sous le niveau de la mer.

Lone Pine, un saut hors du temps

Achevez votre découverte de la zone par Lone Pine. Ce petit village mérite que vous vous y arrêtiez. Vous y observerez de nombreux bâtiments de style western et une ambiance totalement différente de San Francisco ou Vegas !

Ici, on prend son temps et on s’adonne à la pêche à la truite avec passion. C’est le point de départ idéal des randonneurs qui rejoignent les Alabama Hills ou le Mont Whitney, le point le plus haut des États-Unis en dehors de l’Alaska. Vous quittez la Californie pour entrer au Nevada.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Stay In Lone Pine (@stay_in_lonepine)

Las Vegas vous ouvre ses portes

Il est temps de quitter la nature et ses merveilles pour arriver à votre destination, l’incroyable ville du péché : Las Vegas. Il vous faudra compter autour de deux heures de route entre la Vallée de la Mort et Vegas.

La ville offre évidemment de très nombreux casinos où vous pourrez tenter la chance, je vous recommande de dormir au Cosmopolitan Las Vegas, mon hôtel préféré ! !

Vous pouvez aussi assister à de très nombreux spectacles et explorer des musées. Je vous conseille le National Atomic Testing Museum, un lieu un peu étonnant puisqu’il est consacré aux essais nucléaires qui ont eu lieu par le passé dans le désert environnant. Un autre musée mérite aussi quelques heures de votre temps : le musée de la Mafia (Mob museum).

Vous prendre pour un expert

Si vous êtes fan de la série Les Experts, une autre activité vous rendra heureux : the CSI Experience. Vous devrez alors résoudre une enquête en étudiant la scène de crime. Très ludique ! Rendez-vous au MGM Grand, 3799 S Las Vegas Blvd, Las Vegas.

Sauter dans le vide

Si vous voulez prendre de la hauteur, enfin, ne manquez pas la Stratosphere Tower. À son sommet, vous aurez une vue à 360° de la ville et ses environs. Une fois totalement émerveillé, vous pourrez aussi vous amuser, car le lieu présente de très nombreuses activités ç (Insanity the Ride, Big shot, ou encore l’incroyable Skyjump qui vous permet de sauter de la tour dans le vide).

Et Le Canyon dans tous cela ?

Si vous le pouvez, vous pourriez aussi visiter le Grand Canyon. Le lieu se situe à 450 km de la ville, mais de nombreux hélicoptères au départ de Vegas permettent de découvrir cet espace naturel incroyable. Plus proche (45 minutes de voiture), je peux aussi vous conseiller de rejoindre le barrage Hoover, une retenue d’eau qui marque les esprits. Si vous avez le temps, vous pourriez également louer Jet Sky ou bateau pour passer la journée sur le lac du Lake Mead.