D'où vient le fameux doigt d'honneur ? Origines multiples, origines grecques, romaines, anglo-saxonnes, animales, voici quelques infos !

Ce fameux doigt d’honneur, que même les plus jeunes connaissent, a, en réalité, une origine si ancienne et multiple qu’on est incapable de connaître avec exactitude une origine unique.

Tantôt insultant, tantôt drôle, je vous dis tout ce que j’ai trouvé à propos du doigt d’honneur, qui ne laisse personne indifférent.

origines du doigt d'honneur

Modèle : River Viiperi

Origines grecques

Au départ, le doigt d’honneur aurait une connotation comique. Dans les comédies grecques, datant du Ve siècle av. J.-C., les acteurs l’utilisaient pour désigner leur phallus. Ils voulaient signifier aux autres acteurs qu’ils prendraient le pénis de façon anale.

En effet, le majeur relevé représentait le pénis, tandis que les autres doigts baissés de part et d’autre du majeur incarnaient les testicules. À cette époque, la civilisation gréco-romaine était si étendue que l’expansion de ce geste pourrait s’expliquer de cette manière.

Origines méditerranéennes

Chez les Romains, ce doigt était appelé « digitus impudicus », c’est-à-dire le doigt effronté, impudique ou injurieux. Mais encore, d’après le professeur historien à l’université de l’Illinois, Thomas Conley, lors des combats entre les légions romaines et le peuple germaniques, ces derniers leur brandissaient le doigt du milieu en signe de désagrément.

Mais aussi, selon d’autres chercheurs, ce majeur était utilisé dès le Ier siècle apr. J.-C. comme un des nombreux gestes d’éloignement du mauvais œil. Les gens pensaient qu’en montrant le majeur, ils attiraient l’humour, le comique et ils espéraient alors que le mauvais œil s’éloigne.

Origines anglo-saxonnes

Je ne sais pas si vous avez déjà utilisé une arbalète, mais même sans en connaître le fonctionnement, je pense, sans doute comme vous, que les doigts sont importants pour utiliser cette arme à bon escient ! Et bien, durant la guerre de Cent Ans, les Français qui capturaient les Anglais leur coupaient l’index et le majeur afin de les rendre incompétents au tir à l’arc.

Ensuite, pendant les batailles, les Anglais narguaient les Français en leur montrant l’index et le majeur comme pour leur dire : « Venez le chercher si vous pouvez ».

Cette origine est bien incertaine, mais expliquerait en tout cas l’insulte actuelle dans le monde anglo-saxon. Vous savez, celle où ils montrent le dos de la main avec l’index et le majeur en U pour signifier « up yours » (Traduisez : « Allez vous faire mettre.»).

Origines animales

Vous avez sûrement dû voir plusieurs photos d’animaux (surtout les singes), sur Internet, réagir à des doigts d’honneur que des touristes avec un drôle d’humour pouvaient leur faire. Je me suis donc demandé comment un animal pouvait, potentiellement, comprendre ce geste, que je pensais exclusivement humain.

En fait, selon l’anthropologue Morris Desmond, certains animaux montreraient leur pénis en érection à des congénères dans le but de leur affirmer leur irritation et leur contrariété. Tel est le cas du singe-écureuil par exemple. Cela voudrait dire que ce geste est universel. Et comme l’être humain ne peut pas, décemment, montrer son pénis, il remplacerait ce geste provenant de la nature par la symbolique du majeur levé. Malin, non ? Quoi qu’il en soit, je pense que nous restons des animaux malgré tout.

Origine photographique du doigt d’honneur

C’est vrai que vous devez vous demander comment les origines connues du doigt d’honneur si lointaines ont pu arriver jusqu’à notre époque. Et bien, la preuve la plus ancienne de ce geste, la plus largement acceptée, daterait de 1886. Lors d’une séance photographique de deux équipes de baseball rivales, les Beaneaters de Boston et les Giants de New York, un joueur de Boston fait un doigt d’honneur au photographe à l’encontre de l’équipe adversaire de New York.

Eh oui, il y en a des choses à dire sur les origines de ce doigt majestueux qui saurait faire parler les plus taciturnes ! J’espère que vous aurez aimé découvrir l’origine, ou plutôt devrais-je dire les potentielles origines, de ce geste. Alors oui, d’après la professeure de droit de l’université de Washington, Ira Robins, ce doigt aurait perdu son côté salace.

Pour elle, il voudrait dire, plutôt, qu’une personne est en désaccord, survoltée ou encore simplement en colère. Certes, on l’utilise à toutes les sauces, mais après tout montrer son mécontentement sans faire de mal à personne, pourquoi pas ? Je ne sais ce que vous en pensez. Je crois que, comme les singes-écureuils, nous savons et pouvons montrer, effectivement, notre opposition à autrui.