La montre est d’un des plus bijoux qu’un homme puisse porter, mais pour la choisir il faut choisir entre une montre mécanique ou à quartz.


montre daniel wellington

Montre Daniel Wellington

Le dictionnaire lettré donne cette définition de la mécanique : qui a rapport à la mécanique, à la science du mouvement. Lois, principes et mécaniques.

Dans ce court article sur les différences entre une montre mécanique et une montre à quartz, il est question de modernisme et de praticité et de raison pour la seconde, de cœur pour la première. Car la raison voudrait que l’on choisisse une montre à quartz.

A lire aussi Comment porter des bijoux pour homme

La passion remonte le temps dans le temps pour que le cœur des collectionneurs batte comme les belles montres mécaniques, avec des ratés de quelques secondes par jour !

La montre à quartz bat si régulièrement qu’elle ne se dérègle que d’une seconde tous les six ans. Une précision froide, mais qui plait.

La montre à quartz

Ce type de montre était autrefois composé d’une pile qui générait un courant continu stable pour faire osciller une lamelle de quartz (un oscillateur à quartz).

En effet, le quartz est un minéral dont la propriété principale est d’osciller. C’est à dire de se gonfler et dégonfler pour parler vulgairement de manière continue, plus de 32 000 fois par seconde.

Ces vibrations parfaitement synchrones jouent avec un mécanisme d’entraînement d’une aiguille ou d’un système de lecture digitale de l’heure.

Pourra-t-on se passer de piles dans les montres à quartz modernes ?

Il existe des montres à quartz fabriquées en petites séries qui n’utilisaient plus de piles (à changer tous les deux ans environ), mais un générateur thermoélectrique. Il utilisait la chaleur corporelle du poignet pour alimenter une pile au lithium-ion chargée.

Cependant, la pile reste le fournisseur d’énergie le plus fréquent pour les montres à quartz. L’affichage digital ou bien à aiguille est toujours d’actualité.

De nombreuses fonctions viennent compléter une gamme de montres faciles à vivre et fonctionnelles : elle vous propose un altimètre, une boussole et de nombreuses autres fonctions dédiées aux sportifs.

La marque Seiko est un modèle de réussite en ce qui concerne les montres à quartz, comme nous l’apprend cette page de Chrono24 sur la marque japonaise.

La montre mécanique

Qu’elle soit à remontage manuel ou automatique par mouvement du poignet, la montre mécanique fait encore rêver les poètes, les écrivains, les collectionneurs, bref les passionnés du temps qui passe. C’est elle qui présente des rouages incroyables aux arcannes dans lesquels se perd le regard.

Elle qui hypnotise les enfants, elle qui est entrée dans l’histoire avec la montre à gousset, puis s’est vue immortalisée par les horlogers les plus célèbres d’Italie, de France, ou d’ailleurs.

Ressorts, roues dentées, pignons, virole, palette sont des mots qui sonnent comme des pièces d’art miniaturisées et non pas comme une simple mécanique.

La montre mécanique, c’est l’art de l’horlogerie dans toute sa splendeur. Mais son entretien nécessite autant d’amour qu’elle en donne.

À vous de décider, et si vous vous poser encore des questions, je vous invite à lire mon article qui vous aidera à choisir une montre. Et si vous aimez l’histoire, découvrez l’histoire de la montre  avec cette vidéo sur le site de Arté.