Repeindre seul sa carrosserie est souvent une option inenvisageable pour les propriétaires. C'est en effet une solution qui permet de faire des économies.

Pour avoir un résultat optimal, il faut être patient, et précis, et posséder le bon matériel. Il faut aussi connaître toutes les techniques de préparation, et savoir quelle peinture utiliser. Quelles sont les clés pour repeindre seul votre carrosserie ? Comment obtenir de bons résultats ?

Les fournitures pour préparer votre voiture à la peinture

Bien entendu, il vous faut de la peinture en quantité suffisante pour repeindre correctement votre voiture. Pour réussir la peinture de votre voiture, vous devez choisir un produit de qualité, facile à appliquer et offrant un rendu optimal.

En dehors de la peinture, vous aurez aussi besoin d’un certain nombre de fournitures, à savoir :

  • du mastic pour travailler la surface en rebouchant les rayures et les défauts de surface,
  • un apprêt spécial et un efface-rayure qui vont assurer l’accrochage de la laque et dissimuler les derniers défauts avant la peinture pour offrir une adhérence correcte à la laque,
  • du papier abrasif à l’eau et une cale à poncer pour avoir une surface lisse,
  • un diluant adapté à la peinture utilisée pour avoir la bonne texture de peinture,
  • du papier adhésif de qualité (celui utilisé par les carrossiers) pour masquer les zones qui ne doivent pas être peintes,
  • un durcisseur qui sera mélangé avec la peinture pour accélérer le séchage et avoir une bonne brillance,
  • un vernis pour un rendu optimal et une meilleure protection de la peinture.

Une fois que vous aurez rassemblé ces éléments, tournez-vous vers la peinture.

peindre carrosserie

© Can Stock Photo / djedzura

Le matériel pour repeindre votre voiture

En général, il faut utiliser des pastilles, un crayon de retouche ou une bombe pour que la peinture se fasse plus facilement. Il est aussi possible de peindre au pistolet. Vous pouvez choisir un mini-pistolet, un pistolet électrique, un pistolet à basse pression ou encore un pistolet à haute pression. Ce dernier est celui utilisé par la plupart des professionnels, mais si vous ne pouvez pas vous en procurer un, le pistolet à basse pression offre un rendu tout aussi optimal, et assure une application facile.

Vous devez aussi prévoir un matériel de protection adéquat. En effet, les émanations de solvant et le brouillard de peinture sont nocifs, d’où la nécessité d’un masque respirateur et d’une paire de gants. Une combinaison et des lunettes de protection sont aussi indispensables pendant la préparation de la peinture et de la carrosserie.

La préparation de votre véhicule

Comme tous les travaux de peinture, il faut commencer par bien préparer le support. Vous devez être appliqué, car aucune étape de la préparation ne doit être bâclée pour un résultat optimal. Vous devez prévoir assez de temps, car cette étape préparatoire est bien plus longue que la peinture proprement dite.

Le nettoyage de la voiture

Tout d’abord, vous devez prendre le temps de bien nettoyer la surface. Pour ce faire, un lavage en profondeur de la voiture est essentiel avant la peinture. Notez que si vous ne réalisez pas un lavage optimal, vous risquez d’avoir un résultat insatisfaisant, car la moindre saleté (poussières) sera visible sous la peinture.

Bien entendu, pour le lavage, vous pouvez le faire vous-même ou vous rendre dans une station-service.

Ensuite, pour un rendu impeccable, vous pouvez aussi débosseler et lisser la carrosserie. Pour ce faire, vous aurez besoin d’un kit de carrosserie que vous trouverez facilement en magasin. Vous pouvez également utiliser du mastic de carrosserie si la surface comporte de petits trous ou des rayures.

Si vous constatez de la rouille sur la surface, vous pouvez la travailler avec une ponceuse à métal.

Le ponçage de la peinture

Après l’application du mastic, vous devez procéder au ponçage. Pour réaliser un ponçage à la main de la carrosserie, vous aurez besoin d’un papier de verre. Cette opération, somme toute facile, peut néanmoins être chronophage et demande beaucoup de précision. Pendant le ponçage, pensez à mettre une combinaison, un masque et des lunettes de protection.

Notez que le ponçage est une opération qui permet d’assurer la bonne accroche de la peinture. Avec un papier de verre et un bloc de ponçage, vous aurez rapidement un résultat très satisfaisant. Cette opération vous permettra d’éliminer l’ancienne peinture et d’avoir une surface entièrement lisse.

Vous devez faire attention, car le ponçage doit être fait de manière légère pour éviter d’attaquer la tôle de la voiture, et engendrer des risques de rouille. Poncez délicatement le métal de la carrosserie jusqu’à ce qu’il soit à nu pour que la peinture tienne. Vous allez avoir un résultat parfait avec du papier de verre avec un grain entre 400 et 600.

Si possible, vous pouvez aussi utiliser une ponceuse mécanique. Le travail sera plus facile et rapide à réaliser qu’à la main, mais l’utilisation de ce matériel nécessite une grande attention. En effet, vous devez faire des mouvements circulaires et agir avec délicatesse pour éviter de rayer la surface. Contrôler une ponceuse mécanique nécessite un minimum de savoir-faire, d’où l’intérêt de le faire à la main si vous n’êtes pas habitué à utiliser cet outil.

Le nettoyage de la surface après ponçage

Après le ponçage, des poussières seront présentes sur la carrosserie. Vous devez alors renettoyer la surface pour les enlever. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un chiffon imbibé d’un nettoyant pour silicone, un produit efficace qui vous garantit un résultat optimal. Ce nettoyant a pour avantage de dégraisser la voiture pour que l’application de la peinture se fasse sans encombre.

Terminez par l’application d’une couche de primaire pour assurer la tenue de la peinture. Vous pouvez trouver ce produit en pot ou en spray, à choisir selon votre budget et le mode d’application que vous souhaitez.

ponçage voiture avant peinture

© Can Stock Photo / djedzura

Le démontage des accessoires et composants à enlever

Quand tout le processus de nettoyage de la surface sera terminé, vous devez procéder au démontage des divers éléments. En effet, vous devez retirer toutes les moulures en plastique, les garnitures chromées ainsi que tous les éléments qui peuvent être retirés facilement : essuie-glaces, lampes, poignées de porte, etc. Même si les enlever et les remettre en place vous prendra du temps, cela vous permettra d’éviter d’avoir à les nettoyer un à un, car ils vont certainement recevoir des éclats de peinture.

Pour les éléments qui ne doivent pas être peints, mais qui ne peuvent pas être enlevés, vous devez les recouvrir avec un ruban adhésif. Choisissez un ruban adhésif de qualité professionnelle pour éviter d’avoir de mauvaises surprises. En effet, avec un ruban de mauvaise qualité, la peinture risque quand même de s’incruster en dessous.

Utilisez du ruban adhésif sur les vitres, les rétroviseurs, les joints, ou encore les grilles d’entrée d’air.

La préparation du lieu où vous allez repeindre votre voiture

Maintenant, toutes les étapes préparatoires sont presque terminées. L’avant-dernière étape, c’est la préparation du lieu où la voiture sera peinte. Le choix du lieu est crucial, car il influence directement la qualité du rendu que vous allez obtenir ainsi que la facilité (ou la difficulté) avec laquelle vous allez peindre.

Notez qu’il est recommandé de toujours peindre une voiture dans un endroit fermé, mais bien aéré. Il doit être préservé des poussières, l’ennemi numéro un d’une peinture fraîche. Sur le plan pratique, l’espace doit être suffisamment grand pour que vous puissiez vous déplacer facilement. De plus, l’application de la peinture doit se faire à une certaine distance, tenez-en compte.

Quand vous aurez trouvé l’endroit idéal, veillez à bâcher l’intérieur afin d’éviter la poussière et les débris.

Notez que certains professionnels proposent la location d’une salle de peinture. Si votre garage est trop étroit ou s’il n’est pas suffisamment aéré, vous pouvez vous tourner vers cette option.

L’application de la peinture

Vous arrivez maintenant à la dernière étape : la peinture ! Enfin, vous allez pouvoir mettre à profit votre talent de peintre et venir à bout de ce projet qui vous tient à cœur.

La peinture acrylique est conseillée, car elle offre une meilleure stabilité de la teinte et une longévité du brillant.

Quelques conseils avant de commencer

Peu importe le matériel de peinture que vous utilisez (bombe ou pistolet), commencez par vous entraîner. En effet, ce genre d’outil nécessite un minimum d’entraînement pour que vous puissiez le contrôler facilement.

Prenez tout le temps qu’il faut afin d’être sûr que vous maîtrisez son utilisation. Commencez par peindre les éléments que vous avez sous la main (planche, surface en métal, etc.). Vous pouvez vous procurer des pièces d’épave (ailes…) dans une casse automobile, pour acquérir le coup de poignet qui vous permettra d’avoir une peinture impeccable.

Que ce soit avec une bombe ou un pistolet, il doit être placé à environ 30 cm de la surface à peindre. Réalisez la peinture progressivement, en passes horizontales. Essayez de faire des gestes réguliers pour que la peinture soit bien uniforme.

peindre carrosserie

© Can Stock Photo / ufabizphoto

L’application de la sous-couche

Après les différentes préparations réalisées, votre voiture est maintenant prête à être peinte. C’est seulement là que vous aurez besoin du pistolet pulvérisateur et des différents produits pour la peinture. À ce stade, vous devez bien maîtriser l’utilisation de l’outil de peinture. Vous devez aussi être vêtu d’une combinaison, porter un masque, des gants et des lunettes de protection.

Commencez par la pose d’une sous-couche ou couche d’apprêt. Enfilez tout votre équipement et avec le pulvérisateur, appliquez la couche d’apprêt. L’application doit toujours être faite de manière latérale. Tenez-vous à environ 30 cm du véhicule quand vous appliquerez la couche d’apprêt.

Une fois l’application terminée, laissez sécher entre 30 et 60 min, puis appliquez une nouvelle couche d’apprêt. Une dernière couche peut être nécessaire (référez-vous à l’indication sur la boîte du produit).

Une fois les 2 ou 3 couches terminées, laissez sécher pendant 1 heure et poncez légèrement la surface de votre carrosserie. Cela permettra d’enlever la finition d’aspect poudreux qui va recouvrir la surface de votre carrosserie.

Après le ponçage, nettoyez la surface avec du dégraissant et un chiffon.

L’application de la peinture

Peu importe la couleur que vous aurez choisie, mélangez-la avec un durcisseur et un diluant, selon l’indication propre au produit.

Quand le mélange sera fait comme indiqué, versez la peinture dans le contenant de votre pistolet. L’application de la peinture au pistolet se fait comme celle de la sous-couche. À ce stade, vous aurez certainement la technique. N’oubliez pas de nettoyer votre pulvérisateur entre les différentes étapes.

Plusieurs couches de peinture doivent être appliquées pour obtenir un beau brillant. Comme pour l’apprêt, laissez sécher la première couche entre 30 min et 60 min avant d’appliquer 3 ou 4 couches de peinture de plus.

Poncez très légèrement la surface de la carrosserie une fois toutes les couches appliquées. Ce ponçage vous permettra d’enlever tous les résidus, et terminez par un nettoyage avec un chiffon et un peu de dégraissant.

Vous devez laisser sécher pendant au moins 24 heures avant de sortir votre véhicule. Faites également attention à ne pas laver votre voiture dans les 15 jours qui suivent la peinture.

L’application du vernis

Pour que la peinture de votre voiture tienne longtemps et qu’elle ait encore plus de brillance, vous devez appliquer un peu de vernis sur la surface. C’est le tout dernier produit que vous allez appliquer.

Pulvérisez 2 couches de vernis transparent en suivant exactement le même procédé d’application qu’avec la peinture et l’apprêt. Quand la première couche sera appliquée, attendez que le vernis sèche avant de poncer très légèrement. Puis, appliquez 1 à 2 couches de vernis supplémentaires.

Le séchage

Après l’application de la dernière couche de vernis, retirez les adhésifs et laissez sécher la peinture pendant environ 1 semaine. La voiture doit rester dans la pièce pendant ce délai pour éviter des dépôts de poussière et autres débris.

Quand le délai d’une semaine sera passé, faites un dernier ponçage (très très légèrement), juste pour retirer toutes les petites imperfections.

Le lustrage de votre voiture

La touche finale de la peinture d’une carrosserie, c’est le lustrage. Cette étape va faire en sorte que la peinture de votre voiture soit brillante et éclatante. Là encore, prenez le temps de choisir les bons produits pour lustrer correctement votre véhicule.