Comment et pourquoi se raser la tête seul ? Je vous explique tout étape par étape pour devenir un pro et faire des économies !

Il n’est plus du tout ringard d’avoir le crâne lisse comme une boule de billard aujourd’hui. Vous souvenez-vous du baiser sur la tête de Barthez ? La classe ! Bref, aujourd’hui, avoir la tête rasée est une coupe recherchée ou, à tout le moins, une solution parfaitement acceptable lorsqu’on a tendance à perdre ses cheveux.

Pourtant, vous n’osez toujours pas franchir le pas ou vous vous demandez encore comment se raser la tête seul ? Pas de panique, on reprend tout depuis le début en vous expliquant comment faire, ainsi que les avantages et les inconvénients de cette pratique.

se raser la tête

Cocto, par Happy Studio Paris

Pourquoi se raser la tête tout seul ?

Si vous avez besoin de repartir à zéro après une teinture, de masquer une calvitie ou de prendre soin de vos cheveux qui s’affinent, le rasage intégral de tête peut être une très bonne option. D’autant plus que le faire seul est relativement simple, peu coûteux et évite d’avoir à se déplacer chez le coiffeur ! Toutefois, il faut aussi admettre que cela exige une certaine dose de patience et de précision.

Les étapes pour se raser la tête

Voici étape par étape mes conseils pour vous raser la tête seul et à la maison en toute simplicité !

Le shampoing pour nettoyer

L’usage d’un shampoing densifiant permet de rendre les cheveux plus épais et de stimuler la régénération des cellules. Utilisez-le avant le rasage ; vous assurerez ainsi une repousse optimale.

La Tonte pour préparer

La première étape ressemble un peu à du débroussaillage ! Avec la tondeuse à 0,1 mm, enlevez le plus gros de la masse capillaire.

Personnellement, je commence par l’arrière, de la nuque en direction du front, en passant et en repassant plusieurs fois. Je passe ensuite en sens inverse, du front en direction de la nuque : cela permet de capturer les cheveux implantés dans l’autre sens.

Le Rasage !

Ça y est, vous ressemblez déjà à un G.I. ? Alors, c’est le moment de vous enduire le crâne de gel transparentpour se raser la tête. Sortez une noix de gel puis étalez-la le plus uniformément possible sur votre tête en prenant soin de recouvrir tous les endroits où vous avez des cheveux.

Passé le moment de fraîcheur bienvenu, commencez précautionneusement le rasage à blanc. Agissez avec précaution et progressivement, en rasant d’abord de bas en haut : des oreilles au sommet du crâne, puis de la nuque au sommet du crâne.

Ensuite, repassez doucement dans l’autre sens et en diagonale, en cherchant des doigts et du regard les zones moins lisses.

L’Hydratation

Je vous conseille de ne pas laisser votre crâne sans soin après cette opération. Les lames du rasoir irritent la peau et peuvent l’assécher (malgré l’usage du shampoing densifiant).

N’hésitez donc pas à utiliser une mousse hydratante (mais évitez l’après-rasage qui contient souvent de l’alcool) ou un baume aux huiles essentielles qui assurera l’hydratation complète de votre cuir (non) chevelu.

Quels risques y a-t-il à se raser la tête seul ?

Vous ne risquez aucun problème majeur en vous rasant la tête vous-même. Néanmoins, même en y prenant garde, on ne peut parfois éviter quelques désagréments. Ceux-ci peuvent heureusement être rapidement réparés.

Problèmes d’uniformité

Le premier problème auquel tout barbier inexpérimenté peut être confronté est le « ratage » de la coupe ou du rasage. Sans matériel très perfectionné, on échoue parfois à atteindre la perfection.

Le cas échéant, munissez-vous de votre rasoir et installez-vous devant un miroir. Ayez une bonne luminosité naturelle ou artificielle dans la pièce pour être à l’affut du moindre détail. Retravaillez votre rasage en repassant aux endroits imparfaitement rasés. Passez la tête sous l’eau autant de fois que nécessaire pour enlever les cheveux restants et mieux jouer au sniper avec ceux qui restent.

Les coupures et leurs traitements

Chaque homme qui se rase quotidiennement a expérimenté les coupures. Les crânes aussi peuvent souffrir de petites entailles. Pour éviter tout saignement et cicatriser rapidement la plaie, utilisez par exemple le bon vieux remède de la pierre d’alun. C’est, je trouve, un must que chaque homme devrait avoir dans sa salle de bain : facile d’usage, peu cher et durable, c’est l’instrument naturel et classique du barbier.

D’autres formules existent. Si la coupure est plus importante (chose rare) : placez un pansement quelques heures dessus après avoir désinfecté la plaie. Retirez ensuite le pansement afin de permettre une meilleure cicatrisation. Évitez la désinfection au mercurochrome (trop visible !) et privilégiez plutôt un peu d’alcool de pharmacie.

Les irritations et les boutons

C’est peut-être le plus difficile à éviter. Si vous opérez doucement, avec les mousses adéquates, vous devriez limiter considérablement leur apparition. Néanmoins, si certains boutons ou rougeurs apparaissent, mieux vaut traiter avec un produit spécifique. Les gels à l’aloe vera, par exemple, apaisent efficacement la peau irritée. Pensez aussi à la crème solaire pour éviter les coups de soleil !

Avec cet article et les astuces qu’il contient, vous pouvez dès maintenant passer à l’action. N’attendez pas la fin du confinement pour vous mettre la tête sous l’eau et en ressortir encore plus beau ! Vous avez désormais toutes les cartes en main pour être votre propre barbier. Qu’attendez-vous ?