Il y a des différences réelles entre les cigarettes classiques et les cigarettes électroniques, découvrez ce que les études nous disent à date.

La vie des fumeurs est parsemée de périodes pendant lesquelles ils parviennent à réduire le nombre de cigarettes consommées pendant la journée, de périodes pendant lesquelles ils arrêtent et de périodes pendant lesquelles… ils recommencent aussi !

Les histoires de ceux qui admettent qu’ils ne peuvent pas échapper à la dépendance à la nicotine se chevauchent, et c’est très frustrant.

Il y a une sorte de seconde voie pour arriver à l’abstinence ou, au moins, réduire le risque, qui est envisageable aujourd’hui. On parle de la cigarette électronique !

De plus, à part les avantages de la cigarette électronique, vous pouvez profiter de toute une sélection de liquides de vape aux arômes variés et originaux sur le site Terpy.fr !

Cigarette électronique ou cigarette traditionnelle : deux mondes comparés

Les doutes, les discussions, quant à savoir si la cigarette électronique peut ou non faire du mal sont des sujets qui reviennent souvent.

Les doutes, les discussions, les débats pour savoir si la cigarette électronique peut faire mal ou pas sont une constante depuis l’arrivée de ce nouveau produit sur le marché. Des doutes qui affectent parfois le contenu des liquides de vaporisation, mais également le risque lié aux batteries.

Mais, si l’on parle encore de doutes en ce qui concerne l’e-cigarette, en ce qui concerne la cigarette traditionnelle, les experts s’accordent tous pour la considérer comme un produit extrêmement nocif et dangereux, et le dernier sondage nous informait que plus de 30% des 18 à 90 ans fumaient des cigarettes.

Vapotage : la cigarette électronique aide au tournant et donne de l’estime de soi

Un premier grand pas pour protéger notre santé même si on n’arrive pas à l’abstinence pure ! Affirmer que l’utilisation de la cigarette électronique équivaut à fumer des cigarettes traditionnelles est inapproprié, et on va voir pourquoi.

En effet, le niveau de monoxyde de carbone est considérablement réduit, ce qui est une cause directe de la toxicité de la combustion. Que la dépendance ne soit pas résolue est une autre affaire.

Ses conséquences, comme ses motivations, sont très différentes. Une partie des problèmes pourrait certainement être abordée après le choix qui permet la réduction du risque.

Avec le fumage traditionnel, donc avec la combustion du tabac, soixante-dix types de substances cancérigènes et quatre mille agents toxiques sont libérés, ainsi que du polonium, du carbone, du cadmium.

Le tabagisme électronique donne une chance aux personnes qui ne peuvent pas arrêter, ou tout simplement qui ne souhaite pas passer à autre chose.

Tous les spécialistes qui travaillent dans les centres anti-tabac, peuvent utiliser cette fenêtre de changement de comportement pour aider les gens à faire un grand pas. Ce changement donne, en très peu de temps, une meilleure respiration, éliminant la toux et autres désagréments ainsi qu’une plus grande estime de soi parait-il ! (l’odeur est moindre à vrai dire!)

Il semblerait que les e-cigs soient moins risquées que les cigarettes

Contrairement aux idées reçues, la nicotine crée une dépendance, mais elle n’est pas la principale cause des maladies liées au tabagisme, bien que non sans risques.

Les experts soulignent, en effet, que les produits sans combustion contiennent de la nicotine, qui crée une dépendance, mais ils sont moins nocifs. En effet, au lieu de brûler du tabac ou du papier avec l’émission de 60 ou 70 substances cancérigènes.

Les nouveaux « chauffe-tabac » … chauffent donc simplement le tabac où il y a moins de substances toxiques. Ce qui détermine les maladies, c’est donc la combustion du tabac et du papier, qui libère plus de 4 000 substances toxiques ou potentiellement toxiques, à considérer comme la principale cause des dommages causés par le tabagisme.

Cigarettes électroniques et tabac chauffé : les différences avec le tabagisme traditionnel

Souvent utilisée pour arrêter de fumer, la cigarette électronique imite la traditionnelle dans les gestes et les sensations.

On ne sait pas encore quels sont tous les effets sur notre corps, et pour les évaluer, il faudra encore plusieurs années pour bien comprendre les conséquences sur le long terme. Ce qui est certain, c’est le nombre de substances nocives est nettement inférieur à celui de la cigarette traditionnelle.

Comme il n’y a pas de combustion, les e-cigs ne génèrent pas de fumée et les sous-produits cancérigènes du tabac ne sont pas libérés dans l’organisme.

De 2003 à aujourd’hui nous avons assisté à l’évolution de trois générations de cigarettes électroniques :

  • la cig-a-like : esthétiquement très semblable aux cigarettes combustibles ;
  • le vape-pen : augmente légèrement la taille et la puissance de l’appareil ;
  • Pod-Mod ou HnB (heat not burn) : hybrides entre e-cig et cigarettes traditionnelles.

Mais, la meilleure option reste encore la vape !

Dans ce cas ni de tabac brûlé ou chauffé, et le choix de vapoter des produits sans nicotine ou en contrôlant, vous-même le taux de nicotine de vos liquides de vape !

Cependant, même si la vapeur des e-cigarettes semble contenir des substances moins nocives pour la santé que la fumée produite par la combustion du tabac, le risque zéro n’existe pas.

Passer a la cigarette électronique est un bon choix, et il y a de nombreux avantages qui se créent lorsque l’on passe de la cigarette classique vers la cigarette électronique, cela peut même vous aider à consommer moins !