Avant votre voyage aux USA, voici quelques conseils et bons plans basés sur ma propre expérience, pour vous aider à vivre votre rêve américain.

Santa Monica à Los Angeles

Réaliser son rêve américain pour quelques semaines ou quelques mois demande un minimum de préparation, aussi bien administrative que financière.

Dans cet article, je vais vous donner 10 conseils et bons plans pour votre voyage aux USA. Prêt ?

1. Votre passeport doit répondre aux exigences américaines

Si vous avez un passeport émis avant 2006, ce qui va commencer à devenir rare vu qu’un passeport a une validité de 10 ans max et que nous sommes en 2016, vous avez probablement un passeport Delphine.

Si c’est le cas, vous devez demander UN VISA au consulat américain avant de vous rendre aux USA. Une ESTA ne suffira pas. Plus d’infos ici.

2. Demandez une ESTA

C’est l’autorisation électronique de voyage obligatoire pour voyager aux USA, destinée à tous les pays dispensés de visa de touriste ou d’affaire, comme pour la France.

Il n’existe qu’un seul site officiel pour obtenir ce document, en général en quelques minutes pour 14 $.

Cette autorisation est valable 2 ans. Pour demander une autorisation électronique de voyage pour visiter les USA, cliquez-ici.

N’utilisez AUCUN AUTRE SITE ! Il n’y a qu’un seul site officiel pour demander une ESTA. Les autres sites vont vous faire payer de 50 € à parfois 90 € et en plus vous aller fournir des informations très confidentielles à des entreprises privées.

Attention, cette autorisation est obligatoire si vous entrez aux USA par voie aérienne, si vous passez par le Canada par voie terrestre, celle-ci n’est pas obligatoire.

3. Déterminer la durée du séjour

Vous pouvez séjourner aux USA pour une durée maximum de 3 mois, pour du tourisme ou y faire des affaires, mais vous n’avez pas le droit de travailler.

Plus votre durée sera longue, plus le douanier vous posera des questions pour vérifier que vous ne venez pas travailler illégalement sur le territoire américain.

Il vous sera demandé votre date de retour et possiblement de présenter un billet de retour pour confirmer que vous allez quitter le pays.

Quoi qu’il arrive, même si vous prévoyez de rester 1 semaine, vous serez autorisé à séjourner 90 jours. Pour vérifier cela, il faut regarder la date maximale de séjour accordée par le douanier sur le tampon apposé sur votre passeport.

Egalement, pensez à avoir une adresse pour votre première nuit aux USA et de n’apporter AUCUNE nourriture, vous risquez de vous faire refouler à la frontière.

Publicité

4. Vos moyens de paiement et assurances aux USA

Aux USA la monnaie est le Dollar Américain. La carte bancaire est acceptée partout sans minimum d’achat contrairement à la France.

Pensez à demander à votre banque la tarification pour les paiements et retraits à l’étranger. Parfois il peut arriver qu’il soit plus intéressant de faire un seul gros retrait que plusieurs.

Sinon, pensez à demander une carte American Express France, cela évitera des surprises, vous disposerez d’une assurance voyage gratuite ! Oui, les assurances sont inclus dans le coût de votre cotisation annuelle. Tout cela à condition de payer votre billet d’avion et hotel avec la carte.

Sinon, vous pouvez également ouvrir un compte gratuit chez N26, il y a 0 frais pour les paiements hors Zone Euro, ce qui est non négligeable quand on aime pas avoir du cash dans son portefeuille.

5. Le pourboire et les taxes aux USA

Aux USA, les prix sont affichés hors taxes et hors service, et la taxe sur la vente (TVA) varie d’un état à l’autre. La TVA aux USA varie de 5 à 9% environ.

Concernant le pourboire, il faut l’ajouter dans les bars, restaurants, spa, et pour vous faciliter la tâche, prenez le montant de la TVA et multipliez-le par 2.

Attention, n’ajoutez aucun pourboire sur la nourriture à emporter.

6. Votre téléphone portable à l’étranger

Ici je vais vous proposer 3 solutions pour utiliser votre téléphone portable à l’étranger :

  • Vous éteignez votre téléphone et vous profitez de vos vacances, la chose presque impossible !
  • Vous négociez avec votre opérateur un pass data et appels, en veillant bien à avoir un bloquage de votre ligne en cas de dépassement d’une certaine somme. Le but est d’éviter une facture monstrueuse à votre retour de vacances. Chez Free et SFR, vous avez normalement le droit à 3 mois de roaming par an aux USA et Canada sans surtout, data inclus !
  • Rendez-vous chez T-Mobile pour acheter une ligne prépayée. Le forfait T MOBILE TOURISTES est à 30$ environ et inclus :  1,000 minutes d’appels aux USA, SMS and DATA illimité, avec jusqu’à 2GB d’internet en 4G LTE. Cette offre expire 21 jours après l’avoir activée et n’est pas renouvelable. Demandez conseil à une vendeur pour avoir les offres actuelles. Cette option est la plus simple et la moins coûteuse.

7. Le transport dans les villes américaines

Selon la ville que vous allez visiter, vous pourriez avoir besoin ou non de louer une voiture. Voici mon conseil pour les villes que j’ai visité :

  • New York : Pas besoin de voiture, vous pouvez tout faire à pied, prendre des taxis (il y en a à chaque coin de rue), utiliser le métro qui dessert très bien la ville, ou prendre le bus.
  • Miami Beach : Si votre objectif est de profiter de la plage ou la piscine de l’hôtel, pas besoin de voiture, et pour vos sorties, il y a pas mal de taxis. En revanche, si vous voulez visiter les alentours de Miami, comme faire une escapade dans les Iles des Keys, alors il vous faudra une voiture.
  • Los Angeles : Il faut absolument louer une voiture, la ville est immense et trop étendue pour utiliser des taxis cela vous coûtera trop cher. De plus, même si le métro dessert la ville, il ne vous mènera pas partout.
  • San Francisco : Il est possible de s’en passer totalement, sauf si vous souhaitez visiter la Silicon Valley, l’Université de Stanford… Il vous faudra alors louer une voiture.
  • Las Vegas : Si votre hôtel est sur le strip, pas besoin de voiture, de plus, pour les excursions dans le Grand Canyon par exemple, tout est fait pour vous faciliter la vie avec des bus et excursions toutes incluses.

8. Les bars et boites de nuits au pays de l’oncle Sam

Pensez systématiquement à sortir avec une pièce d’identité valide, même si vous avez 40 ans. Il suffit que vous paraissiez avoir moins de 30 ans dans certains états pour que l’on vous demande votre ID.

Rangez votre passeport à l’hôtel et sortez avec votre carte d’identité, reconnue partout sans problème.

Si vous n’avez pas d’ID, l’entrée vous sera refusée. Aux USA on ne rigole pas avec les lois, la majorité aux USA est à 21 ans et si vous semblez faire moins de 25 ans, la présentation d’une pièce d’identité est obligatoire.

9. Ne laissez jamais votre carte bancaire dans les bars

Certains bars vont vous proposer d’ouvrir une note avec votre carte afin de ne pas vous facturer à chaque commande, et donc vous faire payer à chaque nouvelle consommation. L’objectif est de vous remettre une seule note à la fin. Pratique, mais…

Si fraude il y a sur votre carte bancaire, vous devrez expliquer à votre  banque les circonstances ?

Et si vous avouez avoir laissé la carte hors de votre portée volontairement, vous ne serez pas remboursé des éventuels débits portés à votre carte.

10. Si vous ne parlez pas anglais…

Pensez à installer une application de traduction sur votre téléphone portable, comme par exemple Google Traduction.

Vous pouvez parler à l’application en français, elle vous traduira le texte en anglais et vous le prononcera, cela vous aidera à prononcer plus ou moins correctement vos requêtes.

Pour finir, pensez à emporter un guide avec vous. Personnellement j’utilise les guides Louis Vuitton qui sont assez complets, malgré le manque d’images.

Achetez les guides Louis Vuittons