Comment réussir le port d'un blazer ? Quelles sont les associations envisageables pour cette veste ? Des éléments de réponses à trouver dans cet article.

Comme je ne suis pas du genre à m’enfermer sur les styles côté fringues, je me permets d’arborer ma collection de blazer pour homme dès que les évènements me l’autorisent.

C’est, par exemple, le cas des évènements sportifs ou des after-work. Comme bon nombre de fans du Friday Wear, je vous suggère d’accorder plus d’attention à ce bel habit qu’est le blazer. Il est certes loin de voler la vedette à la veste de costume lors des mariages ou grands évènements, mais il n’est pas du genre à dénigrer son propriétaire. Surtout quand votre répertoire est riche.

Le but de cet article étant l’ajout progressif d’idées mettant le blazer comme élément central de vos looks.

comment porter un blazer pour homme

© Can Stock Photo / Deagreez

Blazer et veste de costume, la différence

J’aurais bien voulu commencer ma litanie sur l’histoire ou les personnalités ayant contribué à son succès. Mais la confrontation entre les concepts de blazer et veste de costume me semble prioritaire à un survol historique.

D’abord, il y a lieu d’éclairer votre lanterne sur la veste de costume, laquelle constitue l’élément d’un ensemble. Veste et pantalon forment un tout sur la base d’une harmonie de tissus, de motif et de couleurs. En général, les deux sont inséparables.

En ce qui concerne le blazer homme, il est défini comme un vêtement livré avec une coupe plus amble. À l’achat, le blazer se vend seul, contrairement à la veste de costume.

Propice à la superposition de vêtements, celui-ci se marie parfaitement avec une multitude d’habits : pantalon à pince, jean skinny, un pantalon chino, ou encore un short habillé … Ce qui n’est pas le cas de la veste de costume, qui ne peut s’accorder qu’avec le pantalon appairé.

Le blazer et ses différents styles

Le blazer est un vêtement qui convient à un style moins formel. Les derniers recensements parlent de quatre catégories de blazer. Le premier regroupe les modèles classiques de couleur noire ou bleu marine.

S’il y a des couleurs faciles à accorder avec toutes sortes de tenues, ces deux font partie de la crème. Vient ensuite le blazer épais à base de laine ou flanelle, le genre d’habit capable de vous protéger contre les coups de froid de l’automne ou de l’hiver.

Ensuite, je parlerai du blazer léger, parfaitement adapté à la chaleur. En général, on le fabrique à partir du lin, le fameux tissu de tous les étés qui se décline en plusieurs teintes : bleu clair, blanc, beige…

Le dernier ressortissant de cette liste est le blazer original. On le reconnait par son authenticité, normalement obtenu à partir d’un travail sur le motif ou la texture. Parfois, l’ajout d’écusson ou le choix d’un coloris sortant de l’ordinaire peut faire beaucoup d’effet sur un blazer.

Les détails importants d’un blazer

Je ne pense pas être en mesure de livrer une liste exhaustive des éléments composants un blazer. Mais pour une bonne compréhension de cette veste, et pour éviter que votre achat tourne au vinaigre, vous devez considérer entre autres la taille et la longueur.

La taille se vérifie de différentes façons, dont la fermeture du premier bouton par exemple. Pour ce qui est de sa longueur, vous devez partir des mêmes repères qu’avec les vestes de costume : une longueur pas plus basse que le niveau des fesses et les manches ajustées au niveau des paumes de la main.

Attention, le blazer homme a aussi d’autres parties, loin d’être les moindres, qui méritent beaucoup de considération. Les épaules, par exemple : elles se vérifient au niveau des coutures pour faire en sorte que la veste s’accorde à de l’articulation de l’épaule de son propriétaire. Les manches aussi prennent de l’importance vu qu’elles sont censées ne pas tomber plus bas que l’os du poignet. Et enfin, je parlerai du cintrage, un vrai indicateur du bon blazer. Une fois fermé, le cintrage dessinera votre taille avec une bonne courbe.

Que mettre sous le blazer ?

Ici, les possibilités sont multiples : une infinité attend celui qui s’accorde un ou plusieurs blazers dans son dressing. En tête de liste arrive la chemise, surtout la chemise de couleur blanche. Mais il n’y a pas que les blanches qui produisent de l’effet : toutes les chemises d’une apparence plus claires que le blazer conviendront.

Le t-shirt aussi a le droit de faire partie de cette association. De même, le polo nanti d’un col rigide n’est pas à écarter de ces possibilités.

Look Blazer Homme porté avec un jean

Look Blazer Homme porté avec un tee shirt blanc et un jean skinny – (c) Asos

Ici, je dirai que je suis très fan de mes prochaines idées. En plus, nombreux sont ceux qui ont osé et qui ont réussi. C’est par exemple le cas du hoodie ou du sweat. Un sweat zippé ou un modèle à capuche, comme un hoodie zippé, toujours d’une couleur plus claire que le blazer, peuvent impressionner l’entourage d’un homme aimant sortir des sentiers battus.

Sinon, sans vouloir frôler le ridicule, une superposition d’habits chauds (pull, cardigan, etc.) couronnés d’un blazer n’est pas de refus en période hivernale.

Que mettre en bas du blazer ?

La liste des habits à mettre au-dessous d’un blazer est loin d’être clôturée. Car il n’est pas rare de voir quelqu’un l’associer avec un jean pour faire mouche.

Aussi, le combo blazer-chino a sa place parmi les duos ou trios les plus connus. Ce qui est agréable avec le chino, c’est qu’il peut se décliner en plusieurs coloris pour s’accorder notamment avec un grand nombre de chemises enjolivées, ou non, par une cravate.

Sinon, en dehors de pantalons élégants, le blazer homme est du genre à se marier avec un short, mais pas n’importe lequel : un modèle qui serait proche du chino.

Look Blazer homme

Blazer pour homme porté sans rien en dessous avec un jean skinny noir – (c) Asos

Les looks classiques développés autour du blazer incluront certainement des chaussures de ville en cuir. Cela est et restera indiscutable.

Toutefois, il a été dit que le blazer est également l’habit des opposants à la formalité. J’ai beaucoup apprécié l’effet produit par l’association jean noir façon slim avec des bottines en cuir.

Si auparavant, le port de baskets avec ce type de veste était proche du tabou, actuellement, ils ne sont plus pointés du doigt. Quand l’été pointe son nez et que le short devient le meilleur allié du blazer, une paire de tennis créera de l’harmonie sur l’ensemble de votre look.