Amateurs de lieux undergrounds et pimpés, tenez vous bien, vous allez adorer le musée de l'organe.


La-Demeure-du-Chaos-vue-du-ciel

Certains d’entre vous connaissent déjà ce lieu déjanté, d’autres en ont entendu parler mais bien peu savent ce que c’est vraiment.

Alors que vous êtes overbookés entre le festival de Sziget, Tomorrowland et autres joyeusetés sauce chill de cet été, faites donc une pause en Rhônes-Alpes pour une destination … atypique.

Une activité incroyable en France

À 4h30 de Paris et seulement 12 km du centre de Lyon, la commune de Saint-Romain-au-Mont-d’Or accueille depuis 1999 une propriété bien étrange : la demeure du Chaos.

Ancien relais de poste du XVII, la DDC abrite pléthores d’œuvres d’art variées dans un décor post-apocalyptique digne de Pripyat.

A lire aussi Black Tap: Les meilleurs milk-shakes de Las Vegas

Son auteur, Thierry Ehrmann, est adepte de ce qu’on appelle la création perpétuelle comme le Burning Man dans le désert de Black Rock au Nevada. Il s’agit de créer sans aucune contrainte ni règle : une liberté créatrice totale.

C’est un voyage dans l’esprit malin et tortueux des quelque 70 artistes qui s’y sont succédé. Armes, armures, hélicoptères, véhicules de combat, … l’atmosphère est saisissante. On a l’impression de plonger dans un décor de film comme Fallout ou le Livre d’Eli tellementl’ambiance est irréelle. Et en parlant de film, Thierry Ehrmann en a fait un avec pour décor la DDC : Intrusion de nuit au cœur de La Demeure du Chaos – The Abode of Chaos.

La DDC c’est aussi un musée dont l’entrée est gratuite

Mais cette œuvre d’art de 12 000 km2 fait jaser. La polémique a enflé depuis que certains médias se sont intéressés à ce mouvement artistique jusqu’alors souterrain.

En effet, il semblerait, bizarrement, que les habitants de Saint-Romain-au-Mont-d’Or n’apprécient guère les caméras de surveillance et les sirènes de la DDC. Soit, mais que l’on n’aime ou que l’on n’aime pas c’est tout de même impressionnant.

C’est un vaste chantier – ou dépotoir – culturel et vous ne trouverez pas d’égal dans la région. Certes le site internet tout en noir et rouge avec un design windows 95 ça fait assez « Ordre Nouveau, les illuminatis gouvernent le monde » mais rassurez vous, vous n’êtes pas obligés de signer la pétition pour la sauvegarde du site.

Pour les amateurs de festivals, la DDC c’est un peu la cousine rebelle et émo de Tomorrowland. Mais au fond, cette jeune fille en pleine crise d’adolescence n’est peut être qu’une magnifique femme en devenir.

Credits photo : https://www.flickr.com/photos/home_of_chaos/4829767279