Entrez dans le monde des montres du créateurs Christophe Claret et découvrez sa collection "Gaming".

La montre « Poker », la dernière de la collection « Gaming » de Christophe Claret

La montre « Poker », la dernière de la collection « Gaming » de Christophe Claret

Après 25 ans de travail au service de différentes marques de montres, le Français Christophe Claret a décidé, en 1987, de lancer sa propre marque, qui porte son nom.

L’horloger, qui s’est toujours caractérisé par sa recherche d’innovation et ses modèles de haute complexité, a réussi à imposer un style bien défini et luxueux, avec des montres à des prix qui dépassent souvent les 100 000 euros.

Et si le mot qui définit le travail de Christophe Claret est l’innovation, il a en effet fait fort avec sa collection « Gaming », et ses montres inspirées de différents jeux de casino. « Je ne suis pas joueur moi-même, mais j’adore observer le comportement des joueurs dans les casinos » a déclaré Claret en parlant de cette collection.

Véritable combinaison entre une œuvre d’art et un « casino portable » sous forme de montre, la montre « Poker » est la dernière de cette collection à avoir été créée par l’horloger. La montre a nécessité plus de deux ans de recherche avant d’avoir été mise sur le marché en 2014, et permet tout simplement de jouer de vraies parties de poker à trois joueurs. C’est une montre vraiment exceptionnelle, dans laquelle le jeu complet de 52 cartes est mécanisé et combine plus de 32 000 parties différentes en respectant les règles du poker dans la variante Texas Hold’em, la plus populaire.

Dans cette modalité, deux cartes sont distribuées à chaque personne, et le croupier révèle cinq cartes qui peuvent être utilisées par tous les participants pour former la meilleure combinaison possible. Sur la montre, le rôle du croupier est remplacé par des boutons qui « distribuent » les cartes.

Et si cela ne vous suffit pas, le dos de la montre a également une roulette, pour compléter l’aspect « Las Vegas » de ce modèle qui coûte plus de 150 000 euros.

Mais la première montre ayant intégré la collection « Gaming » n’était pas issue du poker, mais d’un autre jeu qui attire également grand nombre de personnes sur les tables des casinos. C’est en 2009 que Christophe Claret a révélé au monde sa montre révolutionnaire « Black Jack ». L’idée de cette montre est apparue à Claret alors qu’il se promenait dans une brocante à Saint-Tropez, et il a vu un étrange boîtier, une boîte à dés mécanique qui lui a servi d’inspiration pour répliquer le système dans une montre, et avec des cartes.

La montre Blackjack a épaté le monde de l’horlogerie et réunit la possibilité de jouer au Blackjack (jeu qui consiste à jouer contre le croupier et essayer d’arriver à une combinaison de cartes qui se rapproche le plus possible du chiffre 21, sans le dépasser), à la roulette sur le dos de la montre et aussi aux dés, petit clin d’œil au boîtier qui a inspiré Claret.

La troisième montre qui complète la collection des jeux de casino de Christophe Claret est la montre Baccara, inspirée dans un des jeux les plus classiques qui existent. Encore une fois, la montre réunit les dés, la roulette et, bien sûr, le baccara et ses plus de 60 000 possibilités de jeu. Comme pour le Blackjack, il faut compter plus de 150 000 euros pour acquérir un exemplaire de ces montres uniques.

Le Black Jack, un des jeux les plus emblématiques des casinos

Le Black Jack, un des jeux les plus emblématiques des casinos

Cette collection a, bien évidemment, attiré la curiosité non seulement des grands fanatiques de jeux de casino, mais de tous les observateurs de l’horlogerie mondiale. Ces montres ne peuvent en effet pas passer inaperçues, non seulement parce qu’elles permettent de jouer à ces jeux en temps réel entre plusieurs participants (et même avec un mécanisme qui permet de cacher les cartes), parce qu’elles ont un style moderne et parce que leur prix exorbitant qui les rendent inaccessibles à la grande majorité de la population.

Pour la plupart des personnes, il ne suffira pas de gagner quelques mains au casino (que ce soit au Poker, au Baccara, au Black Jack ou à la Roulette) pour pouvoir acheter une de ces montres. En attendant, il ne reste qu’à admirer la beauté et la complexité de ces belles montres et attendre quelle sera le prochain jeu de casino duquel s’inspirera Christophe Claret.